C’est un guide un peu spécial que j’aimerais présenter aujourd’hui. Venir à Disneyland Paris a un coût, et pour peu que vous choisissiez d’y rester une ou plusieurs nuits, la facture s’alourdit vite à tel point qu’en arrivant vous n’avez qu’une envie : rentabiliser votre investissement au maximum et à tout prix.

Je vous propose aujourd’hui de réfléchir à quelques pratiques peu courantes mais salvatrices pour donner une vrai valeur ajoutée à votre séjour et le rendre inoubliable. Sans plus tarder, voici le guide ultime de Disneyland Paris qui vous permettra à coup sûr d’avoir la meilleure vue sur la Parade, le meilleur spot pour manger, la meilleure vue sur le spectacle nocturne, la meilleure journée à Disneyland Paris de votre vie et le sentiment de n’avoir penser qu’à vous même l’espace d’un journée de rêve. C’est parti :

Monter sur les pelouses pendant la Parade. « L’état de l’herbe ? Je m’en tape, demain je suis pas là. »
Déplacer une poubelle jusqu’au centre de Main Street USA afin de monter dessus et bien voir Dreams. « Moi d’abord. »
Monter sur les tables et chaises de Casey’s Corner, ça dépanne aussi pas mal. « Quoi y’avait des gens derrière ! Et alors ? »
Escalader bancs, poteaux et barrières pour faire un coucou à Mickey pendant la Parade. Là il va vous voir, c’est sûr !
Pique-niquer sur l’herbe de Central Plaza. C’est quand même vachement plus sympa de manger au grand air et à la vue des 40 000 visiteurs du jour.
Jeter sa bouteille de Sprite dans le premier point d’eau venu. Une de plus, ça se verra même pas. Y en a plein d’autres !
Fumer dans les files d’attente. Le tabagisme passif des enfants ? Connaît pas.
Utiliser le flash de votre appareil alors que c’est interdit. Tout ce qui compte c’est la photo finale.
Filmer Dreams avec votre iPad 10″ hyper lumineux. Ça gâche la vue et le moment des autres ? N’importe quoi.
Arracher une branche ou une feuille de l’arbre des Robinsons. Pour garder un souvenir. 3 minutes.
Monter sur les personnages en résine dans le Labyrinthe d’Alice. Le temps d’une photo. Eh m*** vous avez cassé le pied de la carte ! Bah, c’pas grave. Ils vont le réparer… dans 5 ans.
Faire faire pipi à vos enfants dans un coin. Les toilettes les plus proches étaient quand même à 30 mètres : trop loin.
Utiliser sa perche à selfie en marchant dans le parc. « Oups, pardon madame de vous avoir embroché. »
Jouer dans les fontaines. Hyper hygiénique. Bactéries free.
Doubler discrétos dans les files d’attente. Bravo, vous avez gagné 10 minutes … et la rancoeur de vos victimes.

N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaires pour enrichir la discussion !

Ah juste un truc. Pas sûre que ces conseils soit du goût de tous mais après tout, vous avez payé, vous êtes le client, vous êtes le roi. Ou pas. #1erAvril

4

 

Previous post

Passer la soirée Au Disney Village

Next post

Les restrictions de tailles à Disneyland Paris

Maureen

Maureen

Créatrice du site. Totalement accro à Disneyland Paris, rien n'y fait, j'y reviens toujours, et ce, depuis 1999. Bienvenue sur Hello Disneyland où je partage avec vous, chaque jour un peu de cette magie qui fait de Disneyland Paris, un lieu unique en Europe !

10 Commentaires

  1. Valet de Coeur
    vendredi 1 avril 2016 at 18:51 — Répondre

    Dans la même optique je pense à :

    – Bourrer au travers de la foule avec ma poussette comme si le fait d’avoir un jeune enfant me donnait le droit de dépasser tout le monde => Waw chérie, t’aurais du y mettre des pare-buffles, on aurait été deux fois plus vite en écrasant les gens!

    Et d’un point de vue un peu plus discutable mais néanmoins super chiant :

    – Mettre mon gosse sur mes épaules aux premiers sons de Dreams! pour qu’il voie bien le spectacle => Oui mais je me fous que t’aies passé 20 minutes à trouver un endroit sans mec de 2m de haut, sans gens perchés sur des barrières et sans smartphone tendu en l’air, mon gamin il trouvera ça plus magique que toi de toute façon!

  2. Jess
    vendredi 1 avril 2016 at 19:18 — Répondre

    De manière générale, je dois dire que je n’ai pas vu beaucoup d’incivilités à Disney, comparé à d’autres parcs tels que le parc Asterix, walibi (que j’ai visités moins souvent que Disneyland pourtant ^^).

    Par contre c’est toujours pareil pendant Disneydream ou la parade: les gens avec les enfants sur les épaules. Ils en ont rien à faire que je suis juste derrière eux avec ma fille dans les bras. Le pire c’est que pour la parade, parfois il n’y a personne devant eux, mais ils le font quand même, je ne vois pas l’intérêt.
    J’en ai même vu porter leur femme sur les épaules :p. Et dire que quand j’étais enceinte, j’ai même pas osé utiliser mon accès rapide pour les photos avec les personnages de Disney car j’avais honte de passer devant les enfants ^^.

  3. AMERO
    dimanche 3 avril 2016 at 18:25 — Répondre

    Attraction « pirates des caraïbes » je sort de l’embarcation et voyant une personne handicapée éprouvant des difficultés celle-ci en plus prise de panique ne sachant sortir vu la différence de hauteur; je me penche pour lui venir en aide lorsque un enfant vient entre nous je l’écarte et m’occupe de la personne handicapée. Lorsque le père de cet enfant vient me menacé et m’agresse verbalement à plusieurs reprises.
    Heureusement j’ai appris à conservé mon calme.
    Un véritable manque de sens de responsabilité et de respect.

    Que faire?

  4. lundi 4 avril 2016 at 11:35 — Répondre

    Ce qui m’a le plus choqué lors de mon dernier séjour en décembre 2015, c’est le nombre de fumeurs dans le parc, y compris dans les fils d’attente.
    Il y a une dizaine d’années, je ne voyais personne fumer dans ce parc.

    • Valet de Coeur
      vendredi 8 avril 2016 at 18:41 — Répondre

      Oui j’ai trouvé aussi que les fumeurs deviennent de plus en plus nombreux ou en tout cas de moins en moins précautionneux de se soucier d’où ils fument, ce qui est un véritable comble puisque Disney a spécialement réaménagé des zones fumeurs dans les parcs! Le souci c’est qu’il faut s’y rendre et attendre d’avoir fini la clope pour repartir faire les files… alors la plupart ne tortillent pas du cul pour chier droit, ils fument dans les files, ils ont que ça à faire en attendant!! On se fout pas mal que ça chlingue, que ça fait du tabagisme passif et que ça pollue car bien entendu, on la jette dans un parterre de leur ou un coin de bâtiment. ça serait trop d’attendre la prochaine poubelle -_-

  5. lundi 4 avril 2016 at 15:43 — Répondre

    Je vais attraper les foudres des commentateurs mais je prends toujours mes enfants sur les épaules lors de Disney Dreams. Personnellement, je ne vois rien vu que je fais 1m55 mais c’est pour eux que je suis là avant tout. Un conseil: si vous êtes à proximité de parents avant enfants de moins de 7 ans, il y a 90% de chances qu’il le prenne sur les épaules (après ils sont trop lourds lol). Non, le pire, ce sont les gens qui se promènent dans la foule PENDANT le spectacle et qui s’arrête pile devant toi: « oh tiens, un endroit avec personne où on voit bien! » Bah oui, je suis derrière, andouille!!!
    Les fumeurs, c’est une calamité, on en voit pas souvent cela dit mais une seule a suffit pour brûler la manche de la robe Elsa de ma fille. Et elle ne s’est même pas excusé…
    Sinon les perches à selfie, on en voit encore beaucoup malgré les 25 panneaux à l’entrée et les annonces lors de la parade…

    • Fanfaronne
      jeudi 7 avril 2016 at 16:58 — Répondre

      Sauf que statistiquement, peu de chance de ne pas tomber sur une famille avec enfant de moins de 7 ans à Disneyland… quoi 10% de chance?…donc pour la parade, je me brosse quoi, entre les hollandais de 2m et les monstres à 2 têtes. Cela fait d’ailleurs bien longtemps que j’ai renoncé à voir un spectacle ou une parade dans des conditions où je ne passe pas 20mn écrasée, frustrée, et prête à mordre…après avoir attendu encore plus longtemps pour avoir une place décente.
      Donc je m’abstiens, bien qu’ayant payé ma place comme tous le monde, et au tarif adulte, donc cher.
      Et si je dois en rajouter pour le côté râleuse, allez, je me lâche,
      – Les gens qui vous collent dans les files d’attentes, comme si ça améliorait les conditions de l’attente, et surtout la rapidité, avec leurs enfants (ceux qui savent marcher) qui grimpent partout sur les barrières, les poubelles, quitte à vous bousculer ou vous filer des coups de chaussures…et les parents qui ne bronchent pas. Dans ce cas j’aurais tendance à piétiner (tous le monde, mioche y compris), et sans aucun scrupule. Car à la moindre remarque, on a évidemment les parents de mauvaise foi et aigris, sur le dos.

      Signé Fanfaronne qui fait 1m55 aussi.

    • Valet de Coeur
      vendredi 8 avril 2016 at 18:43 — Répondre

      C’est vrai que on peut se mettre à la place des gosses et se dire que si on y va strictement au critère taille, ils sont vus de toute façon mais bon, un bon compromis serait de les prendre dans les bras pour avoir la tête à hauteur des adultes et pas les jucher sur les épaules pour obstruer la vue de tout le monde derrière quoi :s

      • vendredi 8 avril 2016 at 19:52 — Répondre

        Si je la tiens à hauteur de mon visage, ma fille ne verra pas mieux que moi, autrement dit les épaules des autres adultes. M’enfin c’est un dialogue de sourds entre parents qui gênent les jeunes adultes (20-25 ans) et ces mêmes jeunes qui bousculent mon fils de 3 ans pour être en première file de parade.

  6. Clochette
    mardi 26 avril 2016 at 14:06 — Répondre

    je suis consciente que ce parc existe pour faire rêver les enfants. Mais il faut aussi considérer que nous sommes tous des grands enfants et que malgré tout même si nous n’avons pas d’enfants nous avons payé aussi cher que les familles avec enfants et donc nous avons aussi le droit de voir les spectacles. cependant dès que je peux laisser ma place pour les enfants pour leur permettre de mieux voir, sans que cela me dérange je le fait.
    enfin bon moi ce qui me dérange le plus c’est vraiment les gens avec les perches à selfie (qui sont pourtant INTERDITE, oui oui)

    Juste pour information le plus pratique pour le disney dream est de se mettre derrière les barrières qui protègent les parterres de fleurs. ainsi les gens n’osant pas aller dans les fleurs ne se jetteront pas devant vous et cela laissera une grande place devant vous inoccupée ce qui dégage grandement le champs de vision !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *