La carte du Walt’s a changé fin mai dernier et depuis vous n’avez cessé de m’écrire à ce sujet. Comment est la nouvelle carte ? Vaut-elle son changement de prix ? Qu’est-ce qui a vraiment changé ?

à lire également :
Walt’s – an American Restaurant
Déjeuner au Walt’s – Carte 2015

Devant tant de questions et pour vous répondre au plus juste, je suis retourné manger au Walt’s près d’un an déjà après mon dernier déjeuner là-bas. Vous commencez à connaître mes goûts en matière de cuisine vu que je vous emmène avec moi au restaurant aux 4 coins de Disneyland Paris depuis fin 2015. Alors, cette nouvelle carte, j’en pense quoi ?

Walt s nouvelle carte 2016 - Disneyland Paris-1

Le cadre : 9,5/10

Il n’a pas changé ! Toujours superbe, toujours victorien, toujours historique. J’ai enfin trouvé la salle Discoveryland : il s’avère que j’étais juste passée devant sans la voir la dernière fois. Je vais pouvoir compléter la fiche du restaurant ! Je ne vais pas m’étendre sur le cadre, si mon ressenti à ce propos vous intéresse, je vous invite à relire ma critique du Walt’s, première version 😉

Par contre, en arrivant à 13h un dimanche, le restaurant était étonnement vide, ça m’a fait bizarre, moi qui avait l’habitude de voir ce restaurant complet ou presque à chaque fois. Certains clients sont tout de même arrivés vers 14h, pas une foule incroyable non plus, étrange … Etait-ce à cause du dimanche, du changement de carte ou juste un jour sans, je ne sais pas.

à lire également :
Déjeuner au Walt’s – Carte 2015

Qualité des produits : 9/10

C’était déjà très bon, cela l’est toujours ! Les produits sont de très bonne qualité, frais, croquants pour ce qui est des légumes, gourmands pour les poissons. Ni trop gras, ni trop sec. Il n’y avait pas ou peu de légumes de saison dans nos plats cette fois-ci, ce n’est pas forcément un problème.

Walt s nouvelle carte 2016 - Disneyland Paris

Nous avions pris :
Le menu Walt’s :
– Magret de canard fumé, coleswlaw à l’ananas, moutarde à l’ancienne
– Poisson du moment rôti à l’unilatérale, risotto au Chardonnay, herbes fraîches et petits pois

Le menu Premium :
– Dos de saumon mi-fumé, brunoise de concombre acidulé, quelques gouttes de poivrons et crème d’Isigny au piment d’espelette
– Crevettes Oso sauvages et Saint Jacques grillées, gruau au Pepper Jack et nage de crevettes montée au beurre de baratte
– Cheesecake au coulis de myrtille

Walt s nouvelle carte 2016 - Disneyland Paris

Le saumon était savoureux, gourmand, légèrement fumé mais surtout fondant ! Servi en petites tranches autour de crudités et de fleurs comestibles élégamment mises en forme, cette entrée fut pour moi le point fort du repas. Le magret est quant à lui plus classique, servi en tranches fines, il n’avait pas vraiment de valeur ajoutée par rapport à ce qu’on peut trouver dans le commerce hormis l’accompagnement coleslaw à l’ananas.

Les crevettes et saint jacques sont arrivées fumantes sur la table au cœur d’une assiette très chaude, surmontée d’une cheminée en verre pour en préserver la cuisson minute. Superbe effet ! C’était bon, un peu fort en goût pour moi, mais c’est vraiment une question de goût, je n’ai rien à reprocher au plat ( à part son prix ).

Le cheesecake était bon également, d’une belle couleur et pas trop lourd, ce qui est loin d’être évident pour un dessert comme celui-ci. Par contre, je n’ai pas retrouvé la croûte croustillante ou biscuitée que j’attends d’un cheesecake, celle-ci avait absorbé l’humidité du fromage et était donc moelleuse pour ne pas dire inexistante … Dommage. L’allure du dessert est par contre superbe, avec une touche fleurie, féminine. J’ai beaucoup aimé la présence de fleurs comestibles dans les différents plats, je n’avais jamais eu l’occasion de gouter, c’est désormais chose faite . Merci le Walt’s !

Walt s nouvelle carte 2016 - Disneyland Paris

Quantité servie : 9/10

Pas de changement par rapport à ma dernière visite. Les plats sont de consistance moyenne, ni trop maigres, ni trop consistants. De ce côté là rien n’a changer.

Service : 8/10

Bien reçues à notre arrivée, puis à l’étage, il nous a fallu attendre près de 20 minutes pour voir le serveur arriver et prendre notre commande … En attendant, dans un restaurant presque vide, nous avons profité bien malgré nous de la discussion d’un autre serveur avec un autre client, à quelques mètres de nous, révélant au passage les mauvais chiffres du moment dû au contexte actuel … au client. Pas hyper corporate et pas forcément le genre de choses qu’on a envie d’entendre quand on arrive dans un cadre comme celui-ci. Oups.

Walt s nouvelle carte 2016 - Disneyland Paris

Finalement notre serveur arrive et le reste du repas se passera superbement bien. Très agréable, discret, attentionné, le serveur idéal. Il avait juste un peu de retard. Pas rancunières, nous l’avons quand même complimenté sur la fin.

Rapport Qualité Prix : 4/10

Eh bien voilà ! On y est ! Le sujet qui fâche ! La nouvelle carte du Walt’s vaut-elle l’augmentation significative des prix de celle-ci ? Non. Tout du moins pas tout à fait.

Je dis non mais en regardant les assiettes défiler autour de moi, je me rends compte que d’un plat à l’autre, la réponse peut varier. Et surtout, cette nouvelle carte est en phase de test encore, preuve en est le Cast Member chargé d’interroger chaque table à la fin de leur repas et prenant en note toutes les remarques même celles liées aux goûts personnels de chacun. On devine qu’une marge est possible d’ici quelques temps et que les assiettes ont déjà évolué au mois de juin.

Par exemple, une lectrice du blog avait découvert la nouvelle carte dès le premier jour et avait détesté la Salade César, la qualifiant d’insipide il me semble et basique. J’ai vu la fameuse salade sur la table d’à côté et honnêtement elle m’a plutôt donné envie ! Belle présentation, gros morceaux de poulet et tuiles de parmesan, elle avait l’air plutôt pas mal et plus si insipide.

Au final, je trouve le rapport qualité / prix cette nouvelle carte assez inégal. Le menu Walt’s passe plutôt bien, on regrette l’absence d’un dessert au chocolat à la carte, mais pourquoi pas. Peut-être cet hiver ? Le menu Premium est à mon sens moins intéressant et un peu cher pour ce qu’il propose. Je suis curieuse de voir ce que donne le menu Signature du coup.

Même en prenant en compte la différence de prix qu’inclut le fait d’être à Disneyland Paris, certains plats sont encore trop cher et n’ont d’impressionnant que leur nom. Le plat que j’avais choisi par exemple, à la carte valait de mémoire une quarantaine d’euros. Je trouverais plus justifié de le proposer au moins 5€ moins cher, en prenant en compte la plus value du cadre et du lieu. Car 40€ pour 3 gambas et 3 saint jacques sur un croustillant de gruau aussi frais soient tous ces produits, cela reste un peu cher. Le cheesecake bien qu’à l’apparence originale manquait de croustillant dans la croûte, et l’entrée délicieuse offrait une présentation encore assez classique. L’ensemble vendu 59,99€ est à mon sens encore un peu loin d’un semi gastronomique. Or c’est bien ainsi que chercher désormais à se vendre le Walt’s …

Walt s nouvelle carte 2016 - Disneyland Paris

Si la carte et surtout les plats en salle doivent demeurer ainsi, une baisse de prix serait donc la bienvenue. Mais on sait bien que ce n’est pas la politique de Disneyland Paris. Alors qu’est ce qui pourrait « sauver » le Walt’s ? Pour rendre un tel prix acceptable, 2 choses sont possible selon moi :
1 – améliorer la présentation des plats, la rendre plus contemporaine, plus élaborée
2 – inclure la présence de Personnages Disney, comme c’est le cas à l’auberge de Cendrillon ou le buffet Inventions, tous deux dans une gamme de prix similaires à celle du Walt’s version 2016.

L’Inventions, l’Auberge de Cendrillon et le Walt’s font tous partis de l’offre demi pension Premium et à ce prix, je privilégierai sans doute le buffet Inventions que je n’ai jamais fait. Par contre, entre l’Auberge de Cendrillon et le Walt’s, le choix est désormais plus difficile … Les épicuriens préfèreront le Walt’s malgré tout. Les autres aimeront l’expérience royale de l’Auberge. Tout ça pour dire que j’espère que cette nouvelle carte va encore évoluer, si ce n’est au niveau du contenu, au moins au niveau de la présentation pour se rapprocher toujours plus de l’expérience semi gastronomique qu’elle prétend offrir. Au final, la nouvelle carte est bonne, les plats sont excellents mais l’ensemble est un peu trop cher à mon goût. En tout cas en l’état. Pour ma part, même si le cadre reste magique, je dois bien avouer que l’addition salée m’a laissé un tout petit peu amère in fine … Dommage.

Retour sur la nouvelle carte du Walt’s

7.9

Cadre

10/10

    Qualité des produits

    9/10

      Quantité servie

      9/10

        Service

        8/10

          Rapport qualité / prix

          4/10

            Les plus

            • Le cadre
            • Le service très souriant, discret mais efficace
            • De bons produits de qualité

            Les moins

            • Un peu cher
            • Présentation pas assez premium
            • Le cheesecake, ordinaire

             

            Previous post

            Mickey et le Magicien : mon avis

            Next post

            Mon premier Press Event

            Maureen

            Maureen

            Créatrice du site. Totalement accro à Disneyland Paris, rien n'y fait, j'y reviens toujours, et ce, depuis 1999. Bienvenue sur Hello Disneyland où je partage avec vous, chaque jour un peu de cette magie qui fait de Disneyland Paris, un lieu unique en Europe !

            2 Commentaires

            1. Valet de Coeur
              mardi 12 juillet 2016 at 12:12 — Répondre

              Merci pour cet avis éclairé Maureen 🙂

              nous avons nous aussi testé la nouvelle carte du Walt’s et j’ai pu pour ma part découvrir le menu Signature que tu n’as apparemment pas pu tester cette fois-ci. J’ai pour ma part testé l’émietté de crabe, le demi homard et la tarte au citron.

              L’émietté était très savoureux, frais et surprenant en bouche avec sa conjugaison à la pastèque qui rendait très bien. Seul bémol, j’ai eu droit à quelques morceaux de coquille oubliés (bonjour les dents) mais au moins ça pourrait être un signe de fraîcheur. Je suis tombé littéralement à la renverse avec le demi homard! Le plat est très savoureux, équilibré, parfumé, raffiné et surprenant en gout, la galette de pommes de terre arrosée de sauce à l’orange est tout simplement succulente! Le dessert était un peu plus quelconque même si très bon dans son ensemble et, à souligner pour une tarte au citron meringuée, ni trop sucrée ni trop acide.

              Mon compagnon avait pris le magret de canard et le poulet jaune qui était lui aussi succulent et pour une fois servi dans une quantité très honnête à laquelle le Walt’s ne nous habitue pas.

              Nous avons aussi eu quelques bémols de service que je tairais car c’était le problème d’un serveur à qui je laisserai le bénéfice du doute et d’une possible journée de M*** comme ça peut arriver à chacun.

              Là où je te rejoins tout à fait c’est sur la gamme de prix surfaits. J’ai été atterré de voir qu’un plat à la carte (qui plus est un cheeseburger!) même de très haute qualité coûtait aussi cher qu’un menu Walt’s complet!!! c’est aberrant quand on sait que ces mêmes plats composent les menus sans aucune modification. En gros c’est « mangez un menu ou faites-vous entuber à la carte »… Un peu navrant et mesquin dans le procédé.

              Autre point très épineux que tu n’as peut-être pas vu car il faut encore choisir d’en boire en mangeant, c’est le vin. Je suis pour ma part un très léger amateur et n’en demande qu’un verre avec mon plat vu que mon compagnon ne bois presque jamais d’alcool et là je suis tombé des nues quand j’ai vu les prix pratiqués sur la nouvelle carte! Le prix moyen de la bouteille est de 50€ (variant de 30 à passé 80€!) et au verre, on tourne autour du prix scandaleux de 15€ (d’un petit 10 à plus de 20€)! payer 15cl de vin la moitié de la valeur de mon menu je trouve ça vraiment fort de café!

              En définitive, les gastronome amateurs avec un portefeuille lambda vont finir par y aller en mode « menu + carafe d’eau » et personnellement, je trouve ça très dommage car il ne faut pas être riche pour apprécier la bonne cuisine et le bon vin. De plus, j’aurais la désagréable impression de passer pour un touriste en mode « cheap » mais à ce prix-là, je n’hésiterai pas à le faire à force de vouloir gagner de l’argent sur les à côté, la seule chose que le Walt’s va gagner, c’est une baisse de consommation. Car me faire un petit plaisir à limite 10€ le verre de vin, ok mais à 15 ou 20€, merci mais sans moi.

              • mardi 12 juillet 2016 at 13:53 — Répondre

                En effet, je n’ai pas pris de vin, je ne connais pas assez cet art et vu les prix, j’ai préféré m’abstenir 😛 Pour le reste, je rejoins ton avis !

            Ajouter un commentaire

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *