Le dernier week-end de septembre semble désormais synonyme de running à Disneyland Paris ! Après un lancement réussi en 2016, Run Disney était de retour dans les parcs parisiens le week-end dernier et cette fois, j’y étais ! J’ai couru la course de vendredi soir, la 5K donc, et je vous raconte mon expérience en demi-teinte ci-après ! Eh oui, force est de constater que l’édition 2017 n’était pas à la hauteur de l’attente de nombreux coureurs …

Une inscription à la minute

Annoncée en grand pompe, l’ouverture des ventes de dossards seuls avait déjà connu un faux départ avec un lancement repoussé de quelques jours car le jour J, le site de Run Disney France n’était pas prêt. Et lorsque quelques jours plus tard, la partie vente apparu enfin, sans grande communication à ce sujet, le site a rapidement crashé. Victime de son succès, il est resté inaccessible pendant quelques heures. Trop de connexions simultanées auront eu raison de lui. Mais déjà je soulevais la question : « ils savent très bien qu’il y aura du monde, pourquoi ne pas anticiper et prévoir une montée en puissance même provisoire ? »

Bref, ce jour-là j’ai finalement réussi à mettre la main sur mon dossard pour la course 5K, ainsi que sur un dossard pour la Kids Race. Deux heures plus tard, ces deux courses étaient SOLD OUT. Tout a été très vite … La 10K est restée en vente pendant une grosse semaine, le semi marathon quant à lui est resté dispo jusqu’au bout il me semble, mais l’épreuve est plus difficile et requiert la présentation d’un certificat médical. Le coureur doit aussi pouvoir respecter une allure minimum, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

Récupération des dossards

Pour la course de vendredi, les coureurs pouvaient se présenter jusqu’à 18h le jour même. Pour les autres courses, il fallait obligatoirement se présenter la veille du départ pour récupérer son dossard. Ce qui inclus donc une arrivée au maximum le vendredi pour les runners du 10K ou le samedi pour les runners du 21K.

La récupération se faisait à la Disney Events Arena, après le pont, derrière Earl of Sandwich. A l’intérieur, les coureurs récupéraient leurs kits en 2 étapes. D’abord le dossard, ensuite le t-shirt à sa taille, réservé à l’avance sur son compte Run Disney en ligne. SAUF QUE. Eh oui, c’est ici que les ennuis de certains ont commencé. Entre celles qui sont ressortis avec un t-shirt homme au lieu d’un t-shirt femme, et ceux qui n’ont tout simplement pas eu de t-shirts, il y a clairement eu un gros couac dès cette étape.

Plusieurs discours ont été tenu à priori, selon les participants avec lesquels j’ai discuté ce week-end. Certains avaient une contremarque indiquant « XL femme » et sont repartis avec un « XL homme » car leur dossier indiquait « XL homme ». Problème de synchronisation visiblement. Moi, je suis arrivée au stand et on m’a dit « vous voulez quelle taille ? ». Aucune consultation de ma contremarque, ni de mon dossier donc … Ok. D’autres n’ont carrément pas eu de t-shirt car il n’y en avait plus à leur arrivée à 16h la veille de la course enfant. WTF ? Comme est-il possible qu’il n’y ait pas assez de t-shirts alors que Run Disney connait depuis 3 mois le nombre de participants ? Qu’il en manque un ou deux, ok. Mais le « je n’ai pas eu de t-shirt » je l’ai entendu des dizaines de fois ce week-end et vous êtes nombreux à me l’avoir dit aussi sur Facebook et Insta. Je n’ose imaginer la chiffre exact de mécontents … Du coup, problème de livraison ? Vols en interne ? Certains sont ils passé plusieurs fois prendre des t-shirts « pour avoir un souvenir » ? Autant de questions qui avant même le départ, me chatouillaient les oreilles.

Retard et conséquences

La course a démarré avec plus d’un quart d’heure de retard. Pourquoi ? Je ne sais pas. La ministre des sports est arrivée à 20h passée pour son discours d’inauguration puis les premiers départs ont été fait. Attendait-on sans le savoir qu’elle arrive pour lancer la course ? Peut-être.

Alors, il faut savoir que la course de 5K était une course familiale et que si j’ai bien compris, c’était la course rassemblant le plus de monde ce week-end. La foule de runners s’étendait d’ailleurs du pont entre le Sequoia Lodge et le New York jusqu’au virage près du pont de Earl of Sandwich et longeait tout le lac côté Newport Bay Club. LOURD.

Afin d’éviter le mouvement de foule, nous partions par petits groupes, toutes les 2-3 minutes. Pour ma part, j’ai fait l’avant dernier départ du sas B et nous sommes partis à 20h25. Le départ de la course 5K se faisait devant le Sequoia Lodge. Le sas A était pour les PMR et les familles avec des poussettes. Le sas B était réservé aux familles avec enfants. Le C était pour les solos ou les groupes d’adultes. Voici le parcours que j’ai fait :

Parcours run disney 5K Walt Disney Studios

Passer dans le Disney Village au crépuscule était fou, et les visiteurs venus encourager les coureurs était très nombreux lorsque je suis passée, ça donnait une énergie incroyable, c’était assez dingue. Mais je sais que les derniers du sas C sont partis bien après 21h et que quasiment plus personne ne les encourageait au Disney Village, alors presque vide. Ca change vraiment l’expérience je pense.

Les conséquences de ce retard du début ne se feront pas attendre bien longtemps, les photoloc’ personnages seront pour la plupart vides lorsque les derniers partis arriveront à leur niveau. En partant à 20h25, j’ai pu en faire 3, sachant qu’il y avait pour chacune entre 15 et 20 minutes d’attente et que le passage devant le photographe était éclair, de l’ordre de quelques secondes. Pour ceux qui compte venir avec des carnets d’autographes, oubliez ! Vous n’aurez pas le temps pour cela. Je verrai la quatrième photoloc’ fermer devant mes yeux, et je devine qu’on en a loupé au moins deux autres sur le chemin car il n’y avait plus que les décors mis en place pour l’occasion. Dégoutée …

J’apprendrai bien plus tard que les personnages étaient prévus de 20h à 22h, et que le retard du départ n’a pas été compensé de leur côté. Soit du coup, seulement 1h45 de présence pour 5500 runners. Déjà que 2h pour 5500 je trouve ça court, alors 1h45 … En gros, la moitié des coureurs n’auront vu que les deux premières photolocations.

Ambiance de fou, expérience incroyable

Au delà des couacs de l’organisation, il y a quelque chose que je n’oublierai jamais et que je suis heureuse d’avoir vécu, même si je m’estime chanceuse de l’avoir vécu car les derniers à partir ont eu une expérience bien différente. Le départ a été galvanisant, du Sequoia Lodge à la sortie de Studio Tram Tour, l’ambiance était juste folle, avec des dizaines de Cast Members survoltés, qui nous encourageait de toutes leurs forces, avec pour certains des bannières comme la team du Disneyland Hotel ! Taper dans les mains de nos supporters d’un soir pendant la course nous a donné une pêche de fou, et je crois bien que j’aurai largement pu courir plus que ça au final ! Les files d’attente aux photoloc’ ne m’ont même pas découragé alors que je déteste ça en journée sur les parcs ! Au contraire, ça me faisait des pauses pour respirer, c’était vraiment bienvenue !

Pour info, voici les photoloc’ rencontrées :
– Cendrillon et son Prince ( en alternance avec la Belle et la Bête )
– Clopin et Esmeralda ( en alternance avec Frollo et Quasimodo )
– Marie des Aristochats ( en alternance avec Berlioz et Toulouse )

et celles que j’ai loupé car fermées :
– Gaston
– Rémy et Emile

Le bémol du parcours 5K, c’était toute la partie backstage à la sortie de Tram Tour. Nous avons couru quasiment 2 kilomètres, sans musiques, sans personnages, avec très peu de Cast Members pour nous encadrer ou nous encourager. Le soufflé est retombé à ce moment là. D’ailleurs sans surprise, beaucoup de personnes autour de nous marchaient sur cette partie, moins portées par l’ambiance … Passer en backstage aurait pu avoir quelque chose de sympathique si ça avait été plus encadré, mieux éclairé ( on a marché dans le noir pendant quelques centaines de mètres … normal ) et si on avait eu 2-3 panneaux indicant qu’est ce qui était quoi. Là, de nuit, vide, c’était juste un peu glauque, à la limite du bad show. Moi qui ai toujours voulu voir l’envers du décor, en fait, je voulais juste en finir avec ce morceau du parcours.

No happy ending

La fin de la course sur les Walt Disney Studios était assez chouette, même en arrivant 2h après notre départ, il restait du monde pour nous accueillir, les animateurs mettaient encore le feu, et apercevoir les personnages en tenue de runners sur la dernière ligne droite était franchement cool. Et là, en quelques minutes, la joie laisse place à l’amertume. Il n’y plus de médailles. Plus une seule. Les dernières sont parties 10 minutes avant notre arrivée. Il n’y a plus non plus de collation car l’organisation avait prévu une boite par runner et que certains sont partis avec 2 ou 3 boites chacun. On nous proposera une bouteille d’eau. Et une banane. Et d’aller inscrire notre numéro de dossard et notre mail sur une feuille volante, auprès de bénévoles en train de se faire pourrir par tous les déçus. Comme si c’était leur faute tiens …

Pas de photo sur la ligne d’arrivée avec Mickey, Minnie ou Donald et Daisy, ils resteront 50m plus haut. Pas de photo finisher avec une médaille au point photo alors qu’il aurait été simple pourtant d’en garder une dizaine juste pour les photoloc’ de fin non ?

Les enfants pleurent, ils sont décus et fatigués, ils ont faim aussi. Car oui, sur les derniers arrivants, il y a beaucoup d’enfants, c’était une course familiale ! Il y a aussi pas mal de personnes âgées, qui ont joué le jeu, qui se sont déguisées, et qui ont donné toute leur énergie sur ces 5km. Mais là encore, pas de médaille. Les parents et les adultes s’insurgent, ont froid, la joie ressentie en début de course est bien loin sur le moment. La frustration et la peine dominent. Les discours pour se justifier partent dans plusieurs directions. On nous explique qu’il y a eu un problème de livraison et qu’il n’y avait que 5000 médailles pour 5500 runners. Plus tard on n’apprend que bien plus de 500 personnes sont arrivées après nous. Peut-être un quart ou un tiers du sas C. Donc il ne manquait pas « juste » 500 médailles. Il en manquait davantage. Le lendemain j’entendrai quelqu’un dire qu’elle a vu un coureur en cacher une sous son t-shirt pour aller en chercher une deuxième. D’autres me diront sur Facebook que certains en ont pris plusieurs car il n’y avait aucun contrôle et qu’elles étaient en libre service. Le civisme n’a donc plus aucune valeur en fait ?

Alors certains diront « mais c’est juste une médaille, tu ne cours pas pour ça ! » et pourtant, si ! Si, je cours aussi pour ça. Parce que cette course plus que les autres est une course de coeur. Parce que faire courir les enfants sur 5 kilomètres, ce n’est pas facile non. Et quand on ne court jamais ( comme moi ) faire 5 km à bon rythme ne se fait pas « finger in the nose ». Et pour les plus âgés, c’est un moment fun, qui prouve qu’ils ne sont pas encore si vieux que ça, qu’ils peuvent encore se dépasser ! Les 5K accueillaient aussi pas mal de PMR et j’ai lu des témoignages de gens en rémission, pour qui c’était une course de l’espoir. Et la cerise sur le gâteau, cette médaille qui plus tard, exposée symbolisait la réussite et le bonheur de l’instant, eh bien on ne l’a pas eu. On nous a enlevé ce moment. Et pour les parents qui couraient avec leurs kids, on leur a enlevé l’émotion d’une course en famille, ces moments précieux dont on se souvient toute sa vie. Au lieu de ça, on nous a offert de l’amertume. Et on n’en voulait pas vous voyez.

Enfin, à ceux qui diront « vous n’avez pas couru assez vite, c’est tout » je répondrai qu’en achetant un dossard sur runDisney, on achète le dossard, la course, les photos avec les personnages ET la médaille. C’est ça le deal. Tout le monde a sa médaille, cela fait parti du package. C’est comme ça. Et si je râle aujourd’hui, c’est que je n’ai pas eu la prestation pour laquelle j’ai payé. Simplement. Allez dire aux papis, mamies et kids de 8-10 ans qu’ils n’ont pas couru assez vite et que c’est pour ça qu’ils n’ont pas eu de médaille. Le 5K est une course familiale. Personne ne perd.

On nous a promis nos médailles par courier. Sans délai. Sans date. Sans précision. Sans autre engagement qu’un engagement oral. Et j’espère bien qu’on m’enverra la médaille du 5K et pas celle du 21K « parce qu’il en reste ». Et puis, #minutematerialiste la médaille du 5K avec Lumière, je suis désolée, c’était la plus belle. Pas étonnant que ce soit celle-là qui se soit le plus fait voler et qui se revende déjà à 200 balles sur eBay. Ouais.

Avec le recul, j’essaye de relativiser. On a passé un super moment entre filles, on a vraiment bien rigolé, vous le verrez d’ailleurs vendredi sur le vlog. On a même essayé de positiver jusqu’au bout, même après la partie backstage dans le noir et dans le silence, même après les galères de t-shirts, même en ayant froid, faim et même en se faisant refoul’ des dernières photoloc’. Mais même aujourd’hui, je reste amère. J’espère malgré cela faire l’édition 2018 car je veux croire qu’après les kilos de plaintes que Run Disney va recevoir, l’organisation sera meilleure, et l’évènement mieux encadré.

Ce qui doit être corrigé

Vous l’avez compris, j’ai plutôt mal vécu la fin de course vendredi, et si j’ai décidé d’attendre quelques jours pour en parler, c’est aussi pour vous tenir un discours constructif et pas juste m’énerver toute seule comme un pou sans vraiment réfléchir à quelque solution.

Je sais que certaines corrections ont déjà été apporté sur la fin du Magic Run, notamment en terme d’encadrement et de distribution des médailles, mais comme je préfère en remettre une couche plutôt que de regretter l’an prochain de ne pas l’avoir fait, je me permets de dresser une petite liste de souhaits pour les prochaines éditions !

Du coup, après reflexion, voici ce qui à mon sens a péché vendredi soir et comme je suis sympa, je vous donne même des pistes pour y remédier en 2018. Si quelqu’un de Run Disney ou de Disneyland Paris me lit, n’hésitez pas à partager ces suggestions, c’est cadeau !

Personnages sur le parcours : manque de communication et temps trop court

Nous savions qu’il y aurait des personnages sur le parcours. Cela fait parti du fun d’une course à Disneyland Paris, en plus de courir dans les parcs déserts et de porter des tenues totalement folles ! Sauf qu’on ne savait pas qu’ils ne restaient pas toute la durée de la course. Ils étaient présents seulement de 20h à 22h. Aucune information à ce sujet. J’aurais aimé savoir avant de partir que les photoloc’ n’étaient ouvertes que « jusqu’à 22h ». Déjà parce que ça donne une idée de la durée de la course au total, et que ça motive pour avancer ! Et il aurait été intelligent aussi de faire suivre l’information sur le départ en retard de la course, pour que les photoloc’ ferment en conséquences. Alors oui, je sais, il y a des gens derrière les personnages, avec des horaires de travail à respecter. Mais c’est pas de notre faute si on est partis en retard, on ne devrait pas en pâtir du coup.

Enfin, pour les personnages, sur la 5K, les photoloc’ étaient trop proches les unes des autres j’ai trouvé. Il y avait 3 arrêts entre le kilomètre #1 et le 2#. Et puis plus rien pendant 2km ! Il aurait fallu les espacer davantage car à peine recommencions nous à courir, nous nous arrêtions déjà pour la pholoc’ suivante. Avant une longue course dans le noir en backstage …

Récupération des dossards et t-shirt chaotique

Pourquoi faire un check’in en 2 étapes ? Pourquoi récupérer d’abord son dossard et ensuite son t-shirt ? Car de toute manière, on a tous acheté un package dossard + t-shirt et que même si on a pas vu le mail de Run Disney nous demandant notre taille, les mentions légales nous informent qu’en cas de non choix, une taille aléatoire nous serait distribuée. DONC on a tous les même packs. Alors, dites moi pourquoi on n’a pas juste à récupérer un sac avec TOUT dedans ? Dossard + T-shirt ( + bracelet accompagnant pour les kids races ) + PhotoPass si on l’a acheté. Hein ? Ca éviterai de faire la file deux fois, ça évite les négocations pour les tailles de t-shirt, les double passages, les vols …etc.

Pas de marge d’erreur prévue

Run Disney n’avait prévu aucune marge d’erreur lors de ce week-end. Ni les embouteillages pour accéder au site, ni les retards dû à l’attente aux contrôles des sacs, ni l’incivilité des gens. Pire, ils espéraient même 10% de « non présentation » pour compenser le manque de médailles sur le 5K. SUPER ! ( Pour info, il y a eu 1% de non présentation sur la 5K ). Pas de marge d’erreur alors que rien ne se passe vraiment à 100% comme on l’espère. Preuve en est, le retard du départ vendredi, dû ( j’imagine ) au retard de la Ministre des Sports. Ce même retard qui fera de nombreux mécontents aux photoloc’.

Incivilités et vols

Pourquoi ne pas donner comme pour les évènement pin trading, des bracelets donnant droit à une prestation précise. Exemple : un bracelet pour la médaille, un autre pour un sac de collation. Un autre pour une Powerade ou une boisson à la fin ? Car l’incivilité des gens est – malheureusement – à anticiper. Entre ceux qui partent avec 3 boites au lieu d’une ( j’en ai croisé à la fin du 10K … ), ceux qui volent des médailles pour leurs petits enfants ou les revendre, et ceux qui prennent 4 bouteilles au lieu d’1, voilà quoi. On est en France, les gens sont mal élevés, ANTICIPEZ !

Pas de personnages Disney en fin de course pour la photo finisher

Bon, de ce que j’ai vu, ils étaient là à la fin des 10K et 21K. Mais sur les Kids Race et le 5K, les personnages étaient juste avant la ligne d’arrivée, pas en photoloc’. Pas de photo finisher avec eux, rien. Pourquoi ?

Passage en backstage : boring …

C’était le gros point noir du 5K, hors problème de médaille et de collation. Près de 2 kilomètres en backstage, avec peu d’encadrement, pas de musique, des lampadaires capricieux, pas hyper rassurant pour une course sensée être familiale et donc incluant des enfants assez jeunes. La prochaine fois, prévoyez un peu de musique, 2-3 panneaux d’informations ( ex: hangar de Crush Coaster, atelier kart à pop corn, bâtiment Aladdin ( maintenance ) … etc ) et vérifiez que ce soit éclairé ou alors ne nous faites pas passer en backstage ^^

Sécurité ?

A l’entrée en zone runner, aucune vérification n’était effectuée. On regardait si on avait un dossard, certes mais c’est tout. A aucun moment, on a été flashé, scanné ou que sais-je pour vérifier la validité du dossard et de son porteur. Run Disney fait la chasse aux revente de dossards, mais pas à la fraude ? Un simple scan pour vérifier qu’on est bien sensé se trouver là serai le bienvenu. Security first.

Runner ID

Sur chaque dossard figurait un code barre qu’il suffirait de scanner pour avoir les infos du coureur. Pourquoi ne pas pousser l’utilisation de ce code ou d’un flash code pour remettre médaille, collation, et autres goodie sensé être offert à TOUS les participants à raison d’un item par coureur ? Et si par malchance, un problème arrivait, pour avoir les infos du coureur à savoir son nom, prénom, adresse, personnes à contacter en cas d’urgence etc ? On est en 2017, ça doit être faisable non ?

Conclusion

Désolée pour ce roman, j’ai essayé de vous transmettre au mieux mes impressions sur ce premier Run Disney pour moi. Si l’expérience a été galvanisante et franchement cool pour commencer, je reste amère aujourd’hui et pas juste pour la médaille. Voir tous ses enfants déçus m’a fendu le coeur. Ne pas avoir la photo finisher avec nos médailles aux côtés de ma fille m’a franchement blasée. Et entendre tous les couacs ici et là a fini de m’agacer. Pour autant, j’y retournerai l’an prochain car je suis sûre que ce sera mieux. Run Disney n’a pas le choix, ça pourrait difficilement être pire de toute manière, et si ça l’est, ce sera la dernière édition en France et puis voilà !

Mais cette ambiance bon enfant, ces costumes fous, les sourires des gens pendant la course, les encouragements des supporters et Cast Members sur le parcours, les musiques Disney style dance fitness, et puis la course by night sur les parcs, tout ça, c’était extra. Je suis contente de l’avoir fait. J’appréhende la prochaine édition, forcément, mais j’ai envie d’y croire. Et vous ?

Copyright © Hello Disneyland 2017 – Tous droits réservés – Reproduction interdite

 

Previous post

Que faire en une journée à Disneyland Paris : spécial familles

Next post

Le Japon, ce n'est pas que Tokyo Disneyland

Maureen

Maureen

Créatrice du site. Totalement accro à Disneyland Paris, rien n'y fait, j'y reviens toujours, et ce, depuis 1999. Bienvenue sur Hello Disneyland où je partage avec vous, chaque jour un peu de cette magie qui fait de Disneyland Paris, un lieu unique en Europe !

12 Commentaires

  1. Sonia
    lundi 25 septembre 2017 at 18:28 — Répondre

    Waouh merci pour toutes ces explications et tes impressions je comprend ta frustration je pense que j aurais eu la même et j aurais peut être été moins tendre si nous sommes fan de Disney c est pour la magie qu il y a et qui touche notre parti enfant qui est toujours la alors on attend de Disney dans toutes leurs organisations cette même magie encore merci pour le partage

  2. clemence
    lundi 25 septembre 2017 at 19:06 — Répondre

    J’avais participé l’année dernière au semi marathon. Cette année j’y vais avec ma soeur et un amie au 5km pour s’amuser. Malheureusement l’ambiance n’étais pas la même que l’année précédente et l’organisation un peu catastrophique. Bien sur comme toi, j’y retournerai l’année prochaine, et j’espère cette fois avoir une médaille !
    J’espère qu’ils nous enverrons les médailles et pas dans 6 mois. Je voulais emmener ma fille, heureusement que je ne l’ai pas fait

  3. Amélie
    lundi 25 septembre 2017 at 19:13 — Répondre

    Ils ont l’air de s’être bien planté quand même ! J’avais entendu parler du manque de médailles mais si en plus vous n’avez pas eu de collation en fin de course c’est vraiment abusé … Je comprend ta frustration et j’espère au l’année prochaine les erreurs seront corrigées. Perso je déteste courir alors je ne participe pas mais j’avoue que l’ambiance à l’air chouette 🙂

  4. Samantha
    lundi 25 septembre 2017 at 19:53 — Répondre

    Super article. Comme on a une grande famille, on avait au moins 1 membre dans chacune des courses prévues + le challenge 31k. Et franchement le 5k était la plus « pourrie » . Même si on a tous eu nos T-shirts et nos médailles, très déçue de n’avoir pu faire AUCUN photoloc avec ma fille. Parties a la fin du sas C soit avec plus d’1 heure de retard des notre arrivée devant Belle on nous a indiqué qu’il y a avait plus d’1 heure de file et que la course terminait dans moins d’1 heure. Donc on avait intérêt à courrir vite sans s’arrêter sous peine d’être ramassées par le camion balai et de ne pas recevoir de médaille. Et chaque fois qu’on croisait un photoloc, quand il restait encore des personnages, la file était fermée! Du coup l’achat du photo pass spécial s’avérait totalement inutile pour finir…Par contre sur le 10k et 21k on n’a pas eu ce problème. Personnages plutôt nombreux, temps d’attente plutôt courts, entre 10 et 20 minutes ( sauf pour les personnages très demandés tels Mickey, les Princesses…) il a quand même fallu faire un choix mais on n’a franchement pas été frustrés. Et pour les 3 courses enfant, ils devraient revoir le timing parce que faire venir les petits du 200m à 10h30 pour les faire commencer à 11h40, ça a été dur pour eux toute cette attente et puis ayant 1 enfant dans chacune des courses, je n’ai pas pu voir le 100m puisque j’attendais déjà avec mon fils pour le 200m et ma fille a du se rendre seule au sas des 1km parce que nous les parent étions avec les 100m et 200m. Aussi non week-end magique pour toute la famille on le refera surement l’année prochaine. On envisage même un challenge caste To château

  5. Idriss
    lundi 25 septembre 2017 at 21:57 — Répondre

    Franchement, tas fait un super résumé. Au contraire, t’as bien fait de tout dire ce qui ne va vraiment pas. J’aurai fait pareil, si j’étais blogueur comme toi. J’y étais aussi à la 5k et je partage ta déception. Moi j’ai eu la chance d’avoir tous mes tshirts et à la bonne taille comme j’ai précisé sur mon compte rundisney. Mais je fais partie aussi de la time de ceux qui sont blasé d’avoir pas eu sa médaille (et Belle et la Bête ), alors que j’étais parmis les premiers du sas B (pourtant seul, mais c’est pas grave. ça m’a fait gagner du temps pour profiter du parcours du coup). J’ignore encore si j’aurai pu avoir ma médaille, lorsque j’ai attendu mes amis qui était en sas C, mais jespère du plus profond de mon coeur qu’ils vont instaurer le système code barre après qu’on aura eu notre médaille. Parce que là, avec les gens qui volent la récompense des autres coureurs (aussi bien les familles, les enfants, les groupe d’amis, personnes âgées), Disneyland paris ont intérêt à être TRÈS contient de ces incivilités que ces coureurs frauduleux font pour nous GÂCHER l’enthousiasme à l’arrivée. D’ailleurs, si jamais tu n’as toujours pas reçu ta médaille et que moi si, je veux bien te l’offrir pour ta fille après ce que vous avez vécu à l’arrivée.
    Parole d’honneur c’est cadeau , après reste à savoir si je l’aurais ou pas. Je croise les doigts, j’ai tous noté j’espère n’avoir pas fait un erreur sur mon adresse mail.

  6. Cindy
    lundi 25 septembre 2017 at 22:40 — Répondre

    Merci à toi de nous partager tout ça, ça permet de mieux comprendre l’intégralité du déroulement de l’événement.

    Effectivement je vois qu’il y a beaucoup de gros points noirs…On espère qu’avec le nombre de personnes mécontentes, DLP fera de son mieux pour corriger tout ça et offrir une édition mieux gérer l’an prochain…

    Personnellement, ça fait 2 ans que je me tâte à y aller mais je pense que l’an prochain ce sera la bonne : je tenterai l’aventure sur la 10K !

    PS : Un autre détail m’a choquée de ce que j’ai vu en photos…L’inversion des couleurs de Flora et Pimprenelle sur les t-shirts…C’est pas joli joli !

  7. AREND
    lundi 25 septembre 2017 at 23:07 — Répondre

    Super résumé et tellement vrai !!! quant à l’attente du départ de la 5K, ce n’est pas la ministre qui était en retard, mais la PDG de DLP, Mme Powell sait se faire attendre et emmerde tout le monde. Pour les médailles manquantes, une honte, des coureurs en ont eu 2 voir 3 et maintenant elles sont en vente sur ebay pour 200€ …. La course des kids aussi a été entachée par ce manque de médailles… une honte, à part que chez les kids ont leur a remis en lot de consolation … la médaille du semi marathon ….Ma femme a courru le 5K; 10K, et mes 4 enfants la kid ! sur les 4, 3 ont eus la médaille kid et 1 la semi …

  8. Aurelie
    mardi 26 septembre 2017 at 11:01 — Répondre

    Personnellement je faisais 2 courses et mon compagnon 3 (5k, 10k, 21k). Déjà pour l’organisation pas très logique lors de la 5k j’était noté SAS B et lui SAS C, au 10k cela à été inversé
    Mon incompréhension est que quand 1 personne fait une réservation pour plusieurs autres se serait peu être logique de les mettres dans des SAS identique…
    Au 5k et 10k impossible de faire des photos location (2 photos faite sur 2 courses) car du coup parti au SAS C pour être ensemble donc à 69€ le pass photoloc pour se faire refoulé je trouve sa effectivement très cher.
    Cependant mon copain parti dans la 2e vague de départ du semi-marathon à pu faire des photos avec tout les personnages à eu de vrai ravitaillement avec eau poweraide banane biscuit chose qu’au 10k nous n’avons pas eu car le parcours à été réduit nous somme passer du 4k au 6k puis 200m plus loin au 7k du coup aucun ravitaillement à part le verre d’eau à 2km ( un peu long quand on a pas l’habitude de courrir).

    L’impression que j’ai : ils ont rajouter des ventes de dossard fin Août pour combler le flop de la vente de dossard pour le semi (prévu 15000 mais seulement 7000 dossard acheter).
    Mais que derrière tout à été mis dans le semi-marathon des personnages à foison, des artifices à chaque départ de vague, des ravitaillement dès le 1er km, un surplus de médaille (car si vous ne le savez pas il manquais aussi des médailles au kidrice on leur a donc donné des médailles du semi-marathon…)
    Bref très déçu de mes courses
    On verra se que donnera la prochaine édition!!!

  9. mardi 26 septembre 2017 at 18:10 — Répondre

    C’est top d’avoir un avis objectif et justifié, ne t’excuse surtout pas pour le roman 😉
    Je voulais la faire cette course, et en bonne fan de Picsou que je suis, je me suis laissée décourager par le prix. Rapport à l’expérience vécue, je n’ai pas manqué grand-chose visiblement (et je manque encore d’entraînement pour tenir les 10k). Peut-être que pour l’année prochaine, étant prévenus, il faut se préparer aux inconvénients que tu as cités pour mieux les parer ? En espérant que l’organisation les résolvent avant.

  10. Claire
    mardi 26 septembre 2017 at 20:16 — Répondre

    Merci pour ce conte rendu concernant ce week-end run Disney !
    Je suis vraiment dégouté de l’incivilité et du manque d’organisation durant ce week-end ! Mais cela ne m’empêchera pas de m’inscrire pour l’année prochaine, en espérant que Disney aura lu cet article et aura pu remédier aux soucis rencontrés cette année. Je croise les doigts pour que tout se passe bien pour nous l’année prochaine… Et peut-être que nous nous verrons ^_^

  11. mercredi 27 septembre 2017 at 12:53 — Répondre

    Collects the most preferred of warm videos from globe’s most substantial pornstars, done in one location. Discover your new recommended Pornography Star today.
    Discover for free, here on DatingFreeGilf.Info Our porn online search engine supplies the best full-length scenes whenever.
    See brand-new and unusual free hookupclub no credit card. One of the most effective HD adult motion picture showcasing warm pussy.
    DatingFreeGilf.Info is house totally free of expense HD no register sex texing free online. INDULGE IN one of the most efficient HD Fuck flicks of the world!
    Silver end sex no sign up! All Free As well as Ready To Download and mount! Amateur clips, Blowjob clips, Teen clips, Black clips.
    read article

  12. Manue
    vendredi 29 septembre 2017 at 12:44 — Répondre

    Je comprends ta frustration. cela doit être pire pour ceux qui font cela en famille avec des enfants. Combien cela coutait pour la 5K ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *