25 ans de Disneyland ParisLes interviews Disney

Les interviews Disney : Johan Souply, Youtubeur

Johan Souply, vous connaissez ? La fausse pub pour l’attraction Ratatouille, la vidéo Je suis fan de Disneyland Paris et plus récemment le teaser sur la réouverture de Big Thunder Mountain. Oui ? Cool ! Ça tombe bien, l’interview Disney de la semaine lui est consacrée ! Ce jeune homme au talent indéniable qui en quelques vidéos a conquis une communauté toute entière nous parlé de sa passion, de son dernier film fraîchement sorti ( et à voir d’urgence ici ) et de ses attentes concernant le 25e anniversaire de Disneyland Paris. Silence, ça tourne !

Bonjour Johan ! 
Merci de m’accorder une peu de ton temps ! Avant de commencer, peux-tu te présenter en quelques mots aux lecteurs d’Hello Disneyland qui ne te connaîtraient pas ?

Bonjour !!! Je m’appelle Johan Souply, j’ai 25 ans je suis auteur/réalisateur et lié à Disney pour avoir réalisé des pubs qui semblent presque officielles sur des gros événements d’actualité sur le Parc mais sans autorisation ou aide de Disney, ainsi que des petites vidéos face cam de temps en temps. Certains disent que je suis un « Youtubeur Disney »

Quel est ton rapport à Disney aujourd’hui ? Simple passion, rêve ou métier ?
C’est un cadre de vie. Officiellement auteur/réalisateur de vidéos est mon vrai métier, mais comme c’est très aléatoire et jamais à temps plein, j’aime remettre les pieds dans le parc en tant que Cast Member durant une période saisonnière par exemple, où je peux retrouver le plaisir de contribuer à la magie à la première personne, face au visiteur. J’ai déjà pratiqué 3 métiers différents à Disneyland Paris, et ça me rendrait triste de ne plus passer backstage de temps en temps.

A la base, ta passion c’était plutôt Disney, Disneyland Paris ou les parcs Disney ?
C’est Disneyland Paris. J’ai grandit comme tout le monde avec les films Disney, mais pour moi le parc de Paris est la base de mon intérêt. Je suis en fait, un fan de parcs à thèmes, et dans ce domaine Disney est le numéro 1. Donc comme je dis souvent, ce n’est pas parce qu’on colle « Disney » sur un truc que ça va m’attirer. Ce qui me passionne surtout, c’est l’héritage de Walt, et voir ce qu’est devenu aujourd’hui le rêve fou d’un homme il y a 60 ans.

Te souviens-tu de ta première visite à Disneyland Paris ?
Je ne me souviens pas du contenu de ma journée car j’avais 5 ans, mais je me souviens assez bien du début de la journée à Main Street, l’odeur des chocolats chaud, et de ma visite à Phantom Manor. Après ça sur le chemin du retour le soir, j’ai dit à mes parents que plus tard, je travaillerai là-bas.

Johan-Souply--disney

Des envies d’ailleurs ? De découvrir les autres parcs Disney ? Peut-être en as-tu visité quelques-un déjà ?(  Si oui, lesquels ? ) Un coup de coeur ?
J’ai des envies d’ailleurs mais pas forcement Disney car ils ont tendance à s’enfermer sur des acquis. Mais je vais découvrir pour la première fois Walt Disney World en octobre ainsi que d’autres parcs de renom, ça risque d’être une seconde enfance !

Parlons des 25 ans de Disneyland Paris !  Impatient(e) ?
Totalement ! On ne parle que de ça depuis 2 ans, et les casts n’en peuvent plus d’expliquer aux guests pourquoi « tout est fermé » haha !

Toi qui connaît bien les parcs parisiens, qu’attends-tu de cette saison anniversaire ?
J’attends d’être surpris ! Étant dans un métier créatif, je me mets souvent à la place de ceux qui ont le poids des 25 ans sur le dos, et j’aurais la pression ! Cette idée de « toujours faire plus impressionnant » demande un vrai talent.

Si tu étais Imagineer, tu ferais quoi à Disneyland Paris ? 
C’est une question compliquée, car en réalité Disneyland perd son héritage au fil du temps avec les nouvelles générations. Si j’avais, par exemple, un pouvoir de décision sur le contenu de Disneyland Paris, je voudrais remettre l’imagination et l’originalité au service des histoires du parc. Car je me suis pris de passion pour cet univers pour leur force à raconter des histoires que je n’avais encore jamais vu ailleurs. Hors, aujourd’hui Disney a fait une croix sur l’imaginaire pour que chaque expérience soit liée à un film ou une licence marquante dans la mémoire collective. Le meilleur exemple est la Tour de la Terreur de Californie ou notre Space Mountain qui vont disparaître. Si je le pouvais, j’aurais donc envie de garder cette force d’imagination en poussant le visiteur à réfléchir et imaginer. La vraie question du coup c’est « est-ce que ça serait rentable ? » Car les premiers à vouloir du Star Wars et de la Reine des Neiges partout, ce sont les visiteurs.

On te connait via tes vidéos et publicités alternatives pour Disneyland Paris sur Youtube. Tu nous en parles un peu ?
Je me suis fait connaître dans la sphère Disney pour la première fois il y a 6 ans, avec une fausse bande annonce qui laissait imaginer un film sur Phantom Manor. S’en sont suivies plusieurs autres petites vidéos, et court-métrages, jusqu’à ce film de « je suis fan de Disneyland » il y a 4 ans où tout le monde semble s’être plus ou moins identifié. Ce qui m’a permis d’avoir des gens prêt à me suivre pour des projets encore plus fous.

Quand et comment t’est venue cette idée de faire des vidéos aussi scénarisées à Disneyland Paris et comment a-t-elle évolué au fil du temps ?
Depuis que je suis petit j’aime faire des films et étant passionné de l’univers des parcs Disney les deux se rejoignent plutôt bien. Faire des films n’est pas « une idée » qui tombe du ciel, c’est une volonté et un besoin profond ancré en moi depuis toujours. Un parc Disney pour moi, c’est « te donner un petit bout d’histoire pour te laisser imaginer le reste ». Eh bien c’est ce que je fais, en vidéo ou court-métrage. Il est aussi extrêmement important pour moi de proposer un contenu inédit, car se filmer en vidéo et parler de Disney, tout le monde sait le faire. Ce que je veux moi, c’est proposer quelque chose qui implique un minimum de réflexion et qu’on ne trouve nulle part ailleurs.

C’est pas trop compliqué de filmer à Disney à ton niveau ? Les autorisations de tournage, la gestion des figurants, la météo …
En fait, les gens sont bienveillants avec moi, surtout chez les Cast Members sur le terrain. Lorsque l’un d’entre eux me repère en plein tournage, il vient plutôt me dire bonjour en faisant comme s’il n’avait rien vu. La plupart sont demandeurs de ce genre de « communication », donc peut être que mon travail est un air frais pour eux, l’occasion de voir ce que le parc pourrait faire s’il en avait le budget et les droits. Il faut juste rester dans la limite de l’acceptable, car je suis tout de même surveillé par Disney et je ne veux causer de tort à personne. Pour ce qui est des guests ou de la météo, on croise les doigts pour ne pas être trop embêté. 

Le Vrai Disneyland est ta réalisation la plus longue et la plus complexe, comment se passe la création d’un tel projet, de l’idée et la livraison ?
Un projet part souvent d’un détail. En l’occurrence là, tout est parti de cette idée que c’est impossible (par rapport aux pubs) de cacher les yeux de sa copine jusque devant l’entrée du parc ou devant le château…  Je voulais donc à la base, juste faire ça. Et puis rapidement, le scénario se développe et j’ai vite envie d’aller plus loin que la simple blague. Pour la durée et la conception de chaque étape, c’est une grosse galère, que je préfère vous laissez découvrir dans les prochains making of à venir. 

Tu commences à avoir une bonne notoriété dans la communauté Disney, tes vidéos sont très attendues à chaque fois, du coup, est-ce que ça te booste ou tu as de plus en plus le trac ? Peut-être les deux !?
Quand je fais une vidéo, c’est avant tout pour m’amuser moi même. Puis il faut qu’elle plaise à mes amis. Si c’est le cas, c’est le feu vert pour la mettre sur le net, et voir les avis des gens.  Ce qui est boostant, c’est de me dire que plus les gens aiment mes vidéos, plus j’aurais de possibilités d’aide dans les futurs projets. Car le vrai plaisir dans tout ça, c’est de pouvoir faire un projet plus gros à chaque fois.

Pour nos lecteurs qui auraient envie de participer à ta prochaine production, c’est possible ? Comment faut-il s’y prendre ? 
Quand j’ai besoin de figurants ou de comédiens, je poste un message sur ma page facebook, et il suffit d’y répondre en suivant ce qui est demandé dans le message. ça a été le cas dans « Le Vrai Disneyland » pour tous les figurants de la scène finale devant Pirates. 

Ta plus grande fierté depuis tes débuts sur Youtube ?
Si on parle de projets, je ne peux pas dire que je suis fier de tel ou tel truc, car il y a aucun film parfait, ils auraient tous pu être mieux avec plus de temps et de moyens. Ma vraie fierté est d’avoir des amis qui me suivent et me soutiennent sur chaque projet même les plus fous.

Sur un ton plus léger, quelles sont ton attraction,  ta boutique, ton restaurant et ton hôtel favoris à Disneyand Paris ?
Pirates des Caraïbes et Phantom Manor sont les seules attractions dont je ne me lasse jamais. Reste à voir si ça sera toujours le cas lorsque Pirates va rouvrir après ses changements. J’aime bien passer à la boutique de Frontierland car ça sent le cuir et le bois ! En resto j’adore le Walt’s et le Blue Lagoon pour l’ambiance, mais à la vue du prix c’est au Lucky Nuggets qu’on me trouve le plus souvent. Et pour l’hôtel, bien que je n’y ai jamais dormi, je passe souvent au DLH car il y règne une atmosphère incroyablement apaisante. On dirait que dedans, plus personne n’a de problèmes.

Aujourd’hui, en tant qu’expert, prends-tu toujours du plaisir à visiter Disneyland Paris ?
Tout à fait, lorsque le parc est vide est que tout le monde est au travail, je m’y rends très souvent à la même manière qu’on sortirait dans la rue pour se promener.

Arrives-tu à n’être qu’un guest où as-tu toujours un projet en tête quand tu viens ? 
Il est absolument impossible pour moi de passer une journée « normale ». Je regarde toujours le parc d’un point de vu actif, c’est à dire que je considère depuis longtemps le parc comme une source de réflexion et de créativité. Ça passe par des idées de vidéos, ou des réflexions sur les histoires que racontent les décors, jusqu’à voir une ampoule grillée et me dire « Ha, si seulement j’avais un escabeau ! » Bref, ma place se trouve sur la scène, car être passif dans le public me rend malheureux.

Disneyland Paris pour toi c’est … ?
Là où j’ai grandi. Alors que ce n’est pas le cas, mais j’ai le sentiment d’habiter là-bas depuis toujours.
 Quand j’étais petit, lors des moments difficiles je me disais « vivement que j’habite à Disneyland »

Pour finir, où peut-on te lire et/ou te suivre ?
Le seul moyen de ne rien rater, c’est la page Facebook : Johan – vidéos 
Et puis sinon : Johan Souply pour ma chaîne principale avec pleins de vidéos de tous les genres et Johan Souply – Disneyland pour les court-métrages en rapport avec un événement du parc.

Rendez-vous au 25e anniversaire ? Une vidéo de prévue à ce sujet 😀 ?
Et bien en fait… ça fait des mois que j’essaie de faire une petite vidéo pour les 25 ans, mais j’ai besoin d’une petite fille d’environ 6 ans, et d’une autre d’environ 15 ans. Mais comme je n’arrive pas à les trouver, la vidéo n’avance pas et ne se fera peut être jamais. Cela montre à quel point je suis dépendant de la bonne volonté des gens !

Merci Johan de m’avoir accorder quelques minutes pour cette interview, j’espère qu’elle fera découvrir encore un peu plus ton travail qui gagne de vidéo en vidéo, un peu plus en qualité ! Il me tarde déjà de voir la prochaine d’ailleurs 😀 Quant à moi je vous donne rendez-vous mercredi prochain pour la prochaine interview Disney, qui concernera – sauf aléas de dernière minute – un très grand forum Disney français ! A mercredi !

Johan-Souply--disneyJohan-Souply--disney

 

Previous post

Les chèques et cartes cadeaux acceptés à Disneyland Paris

Next post

Où fumer à Disneyland Paris ?

Hello Maureen

Hello Maureen

Créatrice du site. Totalement accro à Disneyland Paris, rien n'y fait, j'y reviens toujours, et ce, depuis 1999. Bienvenue sur Hello Disneyland où je partage avec vous, chaque jour un peu de cette magie qui fait de Disneyland Paris, un lieu unique en Europe !

2 Commentaires

  1. 19 février 2017 at 2 h 02 min — Répondre

    Super interview. Très bonne idée de faire cela. Vivement les autres.

  2. Marine
    20 février 2017 at 16 h 07 min — Répondre

    Merki Maureen et Johan ! Franchement mon mari et moi nous aimons beaucoup voir tes articles et tes vlog Maureen,et tes vidéos Johan !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.