En 2019 Disneyland Paris a accueilli près de 125 000 visiteurs en situation de handicap, ce qui représente un peu moins de 4% des visiteurs de la destination. Aussi, afin de faire vivre la magie à TOUS ses visiteurs, Disneyland Paris s’est engagé dans une démarche d’écoute et de collaboration avec ses visiteurs, Cast Members et des experts de l’accessibilité pour développer un nouveau programme d’accessibilité. Ce nouveau programme sera mis en application dès le 3 décembre prochain pour la Journée Internationale des personnes en situation de handicap. 2021 est définitivement sous le signe du changement sur les parcs Disney en France !

Des visiteurs plus autonomes qu’avant à Disneyland Paris

Ce nouveau programme d’accessibilité a pour ambition de rendre plus autonome les personnes en situation de handicap lors de leur visite à Disneyland Paris. Jusque là, l’accès à certaines attractions était défini par Disneyland Paris lors de la création des cartes. A partir du 3 décembre, le visiteur s’auto évaluera et jugera lui même son aptitude à embarquer ou non en répondant à un questionnaire à remplir avant son arrivée.

Ce questionnaire sera composé de 4 questions clés :

  • Êtes-vous en fauteuil ?
  • Pouvez-vous monter / descendre par escalier ?
  • Êtes-vous accompagné ?
  • Vous sentez-vous capable d’être évacué à pieds et potentiellement dans certaines conditions ( pénombre, échelle etc)

En fonction des réponses données par le visiteur, une pastille de couleur sera apposée sur la carte définitive lui permettant l’accès ou non aux attractions des deux parcs Disney.

Un nivellement par couleur de l’accès prioritaire

Ces pastilles de couleurs seront les suivantes :

  • Verte : Le visiteur est autonome, sans problème de mobilité (~ plutôt sur une maladie mentale). Il est en mesure d’embarquer, débarquer et d’évacuer seul ou avec l’un de ses accompagnateurs.
  • Violette : Le visiteur est autonome avec une mobilité réduite ( par exemple : en fauteuil mais peut se déplacer, avec assistance ) Il est en mesure d’embarquer, débarquer et d’évacuer seul ou avec l’un de ses accompagnateurs.
  • Orange : Le visiteur n’est pas tout à fait autonome, mais n’a pas de problème de mobilité (ex : handicap visuel) Il est en mesure d’embarquer, débarquer et d’évacuer seul ou avec l’un de ses accompagnateurs sous surveillance.
  • Bleu ciel : Le visiteur n’est pas autonome et a une difficulté de mobilité ( ex : transfert de fauteuil mais sans déplacement ). Il est en mesure d’embarquer, débarquer et d’évacuer seul ou avec l’un de ses accompagnateurs et sera évacué par les pompiers le cas échéant.
  • Pastille grise : Le visiteur n’est pas autonome du tout et ne peut être transféré de son fauteuil. Il n’aura accès qu’aux attractions équipées et devra être évacué par les pompiers si nécessaire

Et du coup, en pratique ça donne quoi ?

Côté opérationnel, sur les parcs, l’évolution du système d’accessibilité à Disneyland Paris est encore en cours de réflexion pour optimiser son application au 3 décembre prochain. Evidemment, les Cast Members devront être formés et on imagine que les accès prioritaires et facilité peuvent eux aussi encore évoluer avec peut-être la mise en place d’un système de rendez-vous. Celui-ci permettrait d’éviter l’attente en file d’attente pour personnes en situation de handicap, qui a fortement augmenté ces dernières années.

La disparition de la gratuité accompagnateur

A partir du 3 décembre, la gratuité de l’accompagnant de la personne en situation de handicap disparaitra, remplacée par une proposition de réduction de -25% pour la personne en situation de handicap ET l’accompagnant de son choix.

Disneyland Paris Tarifs billets

La disparition de cette gratuité s’explique par l’évolution du statut d’accompagnateur de la personne en situation de handicap à Disneyland Paris. Celui-ci n’étant plus obligatoire, la gratuité n’est plus proposée.

D’aussi loin que je me souvienne, les personnes en situation de handicap bénéficiaient d’un avantage conséquent lors de leur venue à Disneyland Paris avec la gratuité du billet 1J/2P pour leur accompagnant. Hélas, de nombreux abus ayant été repérés au fil des ans ( dont le plus connu avait fait les gros titres il y a quelques années ), beaucoup disaient depuis longtemps déjà que les jours de cet avantage étaient compté. A raison.

Nouveau : votre photo sur les cartes d’accès prioritaire à Disneyland Paris

Je l’ai dit, le système actuellement en place est hélas victime de nombreuses fraudes et abus de la part de certains détenteurs de cartes vertes et oranges. Si celles-ci sont sensées être nominatives et personnelles, force est de constater que de nombreux visiteurs ont compris l’intérêt d’un tel sésame et ne manquent pas de l’emprunter à leur propriétaire d’origine pour bénéficier des avantages associés, puisque dans la majorité des cas, aucun contrôle pour vérifier si l’identité du détenteur est la même que celle de celui/celle qui se présente avec.

A ce souci, Disneyland Paris a trouvé une solution simple : l’arrivée de votre photo sur la carte d’accès prioritaire définitive créé sur place à City Hall. Ainsi, l’identité du détenteur pourra être facilement vérifiée, comme sur les Pass Annuels et cette fraude est donc en théorie amenée à … disparaitre.

La photo devra être préalablement téléchargée au moment du remplissage du questionnaire ou pourra être prise directement à City Hall.

La réservation des cartes d’accès prioritaires à Disneyland Paris

L’ère est à la réservation et les cartes d’accès prioritaire et facilité devront désormais être créées à l’avance en ligne sur le site de Disneyland Paris. Le questionnaire précédemment évoqué ( nécessaire pour la réservation de votre carte ) sera lui aussi à remplir directement sur internet, via le site de Disneyland Paris. Vous pourrez également télécharger une photo qui sera ensuite apposée sur la carte définitive.

Sur place, le visiteur n’aura plus qu’à donner son numéro de réservation ( + la carte attestant de son handicap pour les cartes vertes ) afin de se voir remettre la carte définitive.

Enfin, pour les personnes n’ayant pas accès à internet ou n’étant pas à l’aise avec internet, un formulaire papier et la prise de photo sur place resteront disponible à City Hall pour la création des cartes vertes et oranges.

Quelle carte pour quelle situation de handicap ?

La Carte Verte
La carte d’accès prioritaire sera attribuée aux titulaires de la carte officielle mobilité inclusion / handicapés de guerre / les étrangers avec les documents officiels de l’Etat aux autorités médicales d’un handicap permanent.


La Carte Orange
La carte d’accès facilite sera attribuée aux certificats officiels attestant d’une des 30 maladies chroniques invalidantes (ALD) :

  1. Accident vasculaire cérébral invalidant
  2. Insuffisances médullaires et autres cytopénies chroniques 
  3. Artériopathies chroniques avec manifestations ischémiques 
  4. Bilharziose compliquée 
  5. Insuffisance cardiaque grave, troubles du rythme graves, cardiopathies valvulaires graves ; cardiopathies congénitales graves 
  6. Maladies chroniques actives du foie et cirrhoses 
  7. Déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé, infection par le virus de l’immuno-déficience humaine 
  8. Diabète de type 1 et diabète de type 2 
  9. Forme grave des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsie grave 
  10. Hémoglobinopathies, hémolyses, chroniques constitutionnelles et acquises sévères 
  11. Hémophilies et affections constitutionnelles de l’hémostase graves 
  12. Hypertension artérielle sévère 
  13. Maladie coronaire 
  14. Insuffisance respiratoire chronique grave 
  15. Lèpre 
  16. Maladie de Parkinson 
  17. Maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé 
  18. Mucoviscidose 
  19. Néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique primitif 
  20. Paraplégie 
  21. Périarthrite noueuse, lupus érythémateux aigu disséminé, sclérodermie généralisée évolutive 
  22. Polyarthrite rhumatoïde évolutive grave 
  23. Psychose, trouble grave de la personnalité, arriération mentale 
  24. Rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives 
  25. Sclérose en plaques 
  26. Scoliose structurale évolutive (dont l’angle est égal ou supérieur à 25 degrés) jusqu’à maturation rachidienne 
  27. Spondylarthrite ankylosante grave 
  28. Suites de transplantation d’organe 
  29. Tuberculose active
  30. Tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique. 

( source liste ALD : Previssima )

L’accessibilité à Disneyland Paris pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes bénéficiaient auparavant de la carte d’accès facilité ( carte orange ) incluant la prise de rendez-vous pour les personnages Disney ou pour les attractions accessibles à leur condition particulière, sans attente.

A partir du 3 décembre, fini la carte orange pour les futures mamans ! Elles disposeront d’un bracelet PanPan leur donnant les même conditions d’accès prioritaires que les détenteurs de cartes vertes. L’obtention de celui-ci se fera également à City Hall ou Studios Services après avoir rempli le questionnaire en ligne.

Quid des handicap temporaires ?

Jusque là, si vous arriviez munis d’un justificatif médical, détaillant votre condition temporaire ( jambe / bras cassé, hernie, mal de dos … ) vous pouviez bénéficier d’une carte d’accès facilité ( carte orange ) permettant la prise de rendez-vous afin de ne pas attendre dans les files d’attentes classiques.

Avec le nouveau programme, dès le 3 décembre, le justificatif médical ne donnera plus accès à quelque carte prioritaire. Dans le cas d’un handicap temporaire, vous êtes invité à reporter votre séjour ou votre visite à une date ultérieure ( ce qui est possible aujourd’hui sans frais grâce à la flexibilité des réservations de séjours via Disneyland Paris ). Si vous êtes déjà sur place, hélas, aucun accès prioritaire ne vous sera proposé. Précisons que ce choix pourra être revu, exceptionnellement au cas par cas par les Cast Members de City Hall.

Quid des accompagnateurs des personnes en situation de handicap dans les attractions et spectacles ?

Parmi les questions qui reviennent le plus, j’ai noté celle sur la présence des accompagnateurs dans les attractions. Ce point est maintenu et n’évolue pas avec le nouveau programme. Les personnes détentrices d’une carte d’accès prioritaire ou facilité ou même d’un bracelet PanPan pour les femmes enceintes se verront toujours proposer d’accéder aux attractions, restaurants et spectacles avec jusqu’à 4 accompagnateurs de tous âges.

Nouveau – Un guide pour les visiteurs ayant un trouble du spectre de l’autisme

Le nouveau programme d’accessibilité de Disneyland Paris incluera également un guide pour les visiteurs souffrant du trouble du spectre de l’autisme. Ce guide en ligne leur permettra d’avoir davantage d’informations sur les éléments susceptibles de les gêner lors de leur visite à Disneyland Paris. En outre, ce guide décrira chaque attraction de la destination, évaluant de 1 à 4 des points comme les bruits, les odeurs, les flashs, la lumière et les effets spéciaux de celles-ci. Notez qu’une version papier est également envisagée.

Nouveau – AudioSpot : pour les personnes en situation de handicap visuel

Afin de mieux accompagner ses visiteurs en situation de handicap visuel, Disneyland Paris met en place l’application AudioSpot. Une fois activée, celle-ci se déclenchera dans plusieurs lieux sur la destination, notamment les restaurants et attractions.

Ainsi, dans les restaurants, une description audio du lieu ainsi que le menu détaillé du restaurant et ses prix seront proposés dans la langue préalablement définie par l’utilisateur. Côté attractions, une audio description permettra une immersion maximale aux visiteurs en situation de handicap visuel.

Objectif : améliorer l’expérience des visiteurs en situation de handicap

Si beaucoup retiennent principalement la disparition de la gratuité de l’accompagnant, l’objectif premier de ce nouveau programme est bien de donner davantage d’autonomie et donc d’indépendance aux visiteurs en situation de handicap à Disneyland Paris.

Depuis quelques années déjà, la destination s’entoure d’acteurs majeurs comme Michaël Jeremiaszathlète paralympique de haut niveau, partenaire clé de Disneyland Paris depuis de nombreuses années et qui contribue à la réflexion continue autour de l’amélioration de l’expérience des visiteurs en situation de handicap. En matière d’emploi également, Disneyland Paris s’est engagé à recruter des Cast Members en situation de handicap dans de nombreuses professions, et en s’adaptant à leurs besoins spécifiques. Ceux-ci représentent d’ailleurs aujourd’hui 5,9% des Cast Members du resort.

Ainsi, on comprend que l’inclusion et l’accessibilité sont de véritables priorités pour la première destination européenne et que celle-ci fait tout pour faire rêver un maximum de visiteurs. Depuis quelques années déjà, l’accent est mis sur l’accès pour tous aux spectacles avec notamment des représentations en chant signé pour le spectacle Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre dès sa première année d’exploitation, ou sur Mickey et le Magicien ( avant la crise sanitaire ).

En faisant évoluer son programme d’accessibilité, Disneyland Paris tente de concentrer son attention sur les personne en situation de handicap en repensant un système aujourd’hui tristement victime de nombreuses fraudes et d’abus. Gageons qu’ainsi, ces fraudes disparaitront et que les personnes en situation de handicap pourront bénéficier correctement des facilités d’accès mise en place par la destination.

Copyright © Hello Disneyland 2021 – Tous droits réservés – Reproduction interdite

 

Previous post

L'histoire de Big Thunder Mountain à Disneyland Paris

Next post

Les décors disparus de Disneyland Paris : spécial Halloween !

Hello Maureen

Hello Maureen

Créatrice du site. Totalement accro à Disneyland Paris, rien n'y fait, j'y reviens toujours, et ce, depuis 1999. Bienvenue sur Hello Disneyland où je partage avec vous, chaque jour un peu de cette magie qui fait de Disneyland Paris, un lieu unique en Europe !

11 Commentaires

  1. Lol_dlp74
    13 octobre 2021 at 6 h 14 min — Répondre

    Effectivement j’ai constaté de nombreux abus concernant cette carte. J’ose espérer que ce nouveau programme facilitera les choses, mais j’ai toujours un doute quant à l’objectif réel. Concernant la gratuité de l’accompagnant qui disparaît, j’avoue que nous ça nous embête car l’un de mes fils est multi Dys ++, grand fatigabilité, sensible au bruit etc., et ne peut venir seul. Néanmoins si les remises s’appliquent à la personne handicapée et son accompagnant on est pas loin du compte j’imagine.
    Espérons que la mise en application ne sera pas trop cahotique comme seul Disneyland Paris sait parfois le faire Bref j’attend de voir, mais logiquement cela devrait permettre de réduire les queues pour les personnes qui en ont réellement besoin, et ça c’est plutôt bien

  2. Stephane Bertram
    13 octobre 2021 at 12 h 03 min — Répondre

    Cette nouvelle m’attriste beaucoup , la vie d’une personne a mobilité réduite est déjà compliqué pour lui et son entourage et souvent plus coûteuse aussi , alors la perte de l’accompagnant gratuit va pour notre cas entraîner une fréquentation moins régulière du parc (une fois par an) dommage car Disneyland Paris pour mon fils c’est toute sa vie il attendait avec impatience nos séjours là bas , nous nous contenterons des vidéos sur you tube . Je comprends que certains ont abusé et fraudé et comme à chaque fois c’est les gens qui respecte les conditions qui en font les frais . La meilleure solution aurait été d’offrir la gratuité a la personne PMR plutôt qu’à l’accompagnant .

  3. Xavier
    13 octobre 2021 at 12 h 09 min — Répondre

    Bonjour Petite question par rapport à la carte verte étant possesseur de la carte cmi et pass annuel les accompagnateur sont toujours au nombre de 4 dans les attraction ???
    Merci maureen pour cette article très intéressant

  4. Coralie
    13 octobre 2021 at 18 h 08 min — Répondre

    Hello Maureen, nous avons des pass annuels et notre petit garçon de 8 ans un un tdah qui est un trouble neurologique, il bénéficie d’une carte verte avec la même case que l’autisme mais nous n’avons pas de carte prioritaire solidarité , juste un document de la mdph qui atteste son handicap et son taux de handicap supérieur à 50%. Ce suffit-il ? Car il est impossible pour lui de faire des files normales

    • Jbfarah
      14 octobre 2021 at 9 h 21 min — Répondre

      Bonjour je suis papa d un enfant qui avait aussi ce document de la mdmph et oui je te confirme que oui je n’ai pas été embêté par disneyland paris car il était reconnu handicapé et le taux du mien était compris supérieur à 50% et inférieure à 80%.ils demandent un document officiel attestant son handicap

      • Coralie
        14 octobre 2021 at 12 h 25 min — Répondre

        Merci beaucoup pour votre réponse 🙂 je voulais m’assurer que ça suffirait toujours après le 3 décembre car cela nous inquiète ce remaniement, je n’ai rien lu sur les troubles autistique et neurologique qui ne sont pas reconnu comme ald

  5. Stephanie KARA
    13 octobre 2021 at 19 h 49 min — Répondre

    Merciiii❤

  6. Sandra NAJIMI
    17 octobre 2021 at 11 h 06 min — Répondre

    Bonjour Maureen
    Oui c’est vrai il y a de nombreux abus pour les cartes vertes prioritaires, mais cela incombe à DLP qui n’a pas fait ce qu’il fallait dés la mise des places des cartes vertes ou oranges.
    Maintenant, comme toujours, ce sont les personnes qui ont réellement besoin d’un accompagnant qui vont se voir priver de la gratuité de celui ci. J’estime que ce n’est pas à ces PMR et leur famille, de faire les frais d’une mauvaise gestion de DLP, leur quotidien est déjà assez pénible comme ça.

  7. Anaëlle Cotte
    20 octobre 2021 at 16 h 52 min — Répondre

    Très déçue de l’inclusion presque inexistante des personnes en situation de handicap mental. Ayant un trouble anxieux généralisé diagnostiqué et reconnu comme handicap, il m’est difficile pour moi de rester dans une foule ou file d’attente sans faire de crise d’angoisse. J’avais jusqu’à présent pu obtenir une carte au city hall avec un simple mot de mon médecin, aujourd’hui même mon diagnostic officiel et ma reconnaissance de handicap ne suffiront pas à obtenir un accès aux attractions adapté à mon trouble, car non inclus dans la liste des 30 maladies chroniques de leur programme d’accessibilité. Cela gênera de la même façon les personnes ochlophobes, agoraphobes, avec un tdah, un autre des 6 troubles anxieux reconnus, et j’en passe.

    • 30 novembre 2021 at 0 h 21 min — Répondre

      Bonjour, si j’ai bien compris si vous êtes reconnu MDPH ou si vous avez un ALD (au vu des troubles que vous décrivez la n23.) Vous pourrez obtenir une carte verte ou orange. Si vous êtes reconnu par la sécurité sociale n’hésitez pas à vous renseigner

    • 30 novembre 2021 at 0 h 22 min — Répondre

      Bonjour, si j’ai bien compris si vous êtes reconnu MDPH ou si vous avez un ALD (au vu des troubles que vous décrivez la n23.) Vous pourrez obtenir une carte verte ou orange. Si vous êtes reconnu par la sécurité sociale n’hésitez pas à vous renseigner.
      J’espère avoir pu vous aider

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.