25 ans de Disneyland ParisLes interviews Disney

Les interviews Disney : Ludovic, cast member sur le Parc Disneyland

Les interviews Disney : première ! Pour ce premier rendez-vous hebdomadaire, je suis partie à la rencontre de Ludovic, hôte de propreté sur le Parc Disneyland depuis 5 ans. Il nous parle en toute honnêteté de son parcours, son quotidien, ses attentes pour les 25 ans mais aussi des Legacy Award auxquels il a été primé. Vous pouvez le rencontrer tous les jours sur le parc Disneyland, du côté de Discoveryland. N’hésitez pas si vous l’apercevez à échanger avec lui, il a plein de choses à vous apprendre, et rendra votre visite plus riche, j’en suis sûre !

Bonjour Ludovic !
Merci de m’accorder un peu de ton temps ! Avant de commencer, peux-tu te présenter en quelques mots aux lecteurs d’Hello Disneyland ?

Donc je m’appelle Ludovic, j’ai 25 ans, je viens de l’ouest de la France, près de Cholet. Je suis arrivé à Disneyland Paris à 19 ans, après avoir fais des études de comptabilité et divers petits boulots en attendant d’avoir une réponse de Disneyland Paris, car c’est ici que je voulais travailler depuis mes 12 ans lors de ma deuxième visite dans le parc. J’ai attendu 6 mois pour enfin avoir une réponse avec un CDI et un loyer à la clé. On m’a proposé un poste « hôte de propreté » que je n’ai pas pu refuser ! Peu importait le poste du moment que je travaillais à Disneyland Paris. Et j’y suis toujours !

Quel est ton rapport à Disney aujourd’hui ? Simple passion, rêve ou métier ?
C’était un rêve de gosse de travailler à Disneyland Paris. J’ai eu énormément d’affinités avec l’univers Disney dès mon plus jeune âge comme nombre d’enfants et alors qu’on grandit et que la plupart s’en détachent, pour moi c’est resté. Cette passion s’est même intensifiée : je ne regardais plus les films d’animation comme avant, je ne les voyais plus comme un simple divertissement mais comme un art. Par exemple, lors de l’arrivée des DVD, je regardais plus le making of que le film en lui-même, intéressé par les artistes, leur métier ainsi que par la vie de l’homme derrière tout ça : Walt Disney. Je suis admiratif de ceux qui sont devenus grands en partant de rien.

A la base, ta passion c’était plutôt Disney, Disneyland Paris ou les parcs Disney ?
Disney en général. Ca pouvait être les films d’animation ou en prises de vue réelles, les productions télévisuelles, la presse, les jeux vidéos même si j’ai une préférence pour les parcs à thèmes ! Certes je connais Disneyland Paris mieux que les autres parcs, mais j’adore leurs différences, leurs capacités à se renouveler, leur qualité d’expérience, etc…

Pass Annuel Disneyland Paris pas cher promos

Te souviens-tu de ta première visite à Disneyland Paris ?
Oui j’avais 6 ans, c’était pour les 5 ans du parc ! Le Château ainsi que tout le parc étaient décorés pour la « Fête des Fous » , il faisait froid mais j’étais le plus heureux, même si à ce moment là j’ai eu peur de Mickey ! Cette visite m’a marqué, après celle-ci je regardais sans arrêt le plan du parc.

Parlons voyages ! As-tu eu la chance de visiter d’autres resort Disney ? Un coup de coeur ?
Celui de Walt Disney World. Trois fois donc on peut dire que c’est un coup de coeur. C’est pour moi une destination idéale : soleil, cast members très pro, excellent service, diversité dans les activités ( et finalement plutôt accessible lorsqu’on est cast member ) …

à voir également :
Walt Disney World sur Hello Disneyland
Organisation de mon séjour 2016 en Floride
Où réserver son séjour à Walt Disney World ?
VLOG : Une semaine à Walt Disney World

Imaginons que tu puisse importer une expérience / attraction des parcs Disney américains et asiatiques à DLP, tu choisirais quoi ?
Côté attraction, je remplacerais le Discoveryland Theatre par une grosse photolocation Star Wars à la manière de ce qui se fait aux Disney’s Hollywood Studios d’Orlando (qui a remplacé Magic of the Disney Animation), j’enlèverais Indiana Jones et le Temple du Péril et garderais le temple ainsi que toute la file d’attente pour en faire une file d’attente géante pour … Indiana Jones Adventure ! Mais ça, ce n’est que mon avis de fan…

Parlons des 25 ans de Disneyland Paris ! Impatient(e) ?
Personnellement je ne regarde pas trop les infos sur les sites ou forums Disney là dessus, préférant avoir la surprise ! Pour moi les 25 ans débuteront vraiment après la réouverture de Pirates of the Caribbean qui sera la dernière attraction réhabilitée dans ce programme des 25 ans. Je suis quand même impatient de voir les nouveautés annoncées, la nouvelle parade et sa musique !!!


Toi sur le terrain, qu’attends tu de cette saison qui se dévoile peu à peu ?
La direction souhaite s’inspirer des autres parcs Disney. J’attends donc de voir de l’animation partout dans le parc et la mise en œuvre de moyens pour l’accueil des nombreux visiteurs attendus !

On a beaucoup parlé de 2016 comme l’année des réhab à DLP pour les 25 ans, synonyme de fermetures et de palissades. Sur le terrain en tant que CM, comment as-tu vécu cette année ?
On se dit que c’est un mal pour un bien. En tant que Cast Member je leur apporte des solutions ou pour qu’ils soient moins mécontents, je leur explique l’objectif et ce qu’il y aura après. Ici par exemple à Discoveryland, nous avons côte à côte deux attractions majeures du land, Star Tours et Space Mountain qui sont actuellement fermées. Au quotidien, j’explique aux visiteurs ce qu’il va y avoir à la réouverture de ces attractions. Généralement ce sont des personnes qui ont été dans le parc auparavant et qui se souviennent de la pellicule vieillissante du film « Star Tours », du manque de confort et du peu d’effets spéciaux dans Space Mountain. Les guests apprécient qu’on les informe, ils voient que le parc s’améliore et que je prends le temps de leur expliquer comment. Ça leur donne envie de revenir !

Disneyland Paris est la première destination touristique européenne et est ouvert 7/7 365/365, sacré rythme de vie ! Pas trop dur d’ailleurs ?
Ça dépend les périodes. En ce moment, en janvier, je suis dans le froid toute la journée mais il y a des avantages : on est plus tranquille, on prend davantage le temps de parler aux visiteurs. . En été il fait bon mais il y a plus de monde, c’est plus compliqué pour avoir une attention particulière pour chacun. Mais j’essaie au maximum. Tout est une question de période et d’habitude.

Tu travailles à DLP depuis 2011, c’est comment pour toi au quotidien Disneyland Paris ? Pas trop monotone ?
L’avantage à Disneyland Paris, c’est qu’il y a plusieurs métiers, on peut très bien changer de carrière professionnelle au sein de la même entreprise. Il suffit soit d’avoir les compétences requises soit de rencontrer les bonnes personnes. ( Une plateforme interne nous permet de bouger d’un poste à l’autre. On peut aussi être transféré selon la hiérarchie comme des joueurs de sport pour changer les équipes. ) Par exemple en 5 ans, je suis passé d’Adventureland à Frontierland et maintenant Discoveryland. Aujourd’hui, après 5 ans en propreté et attractions, j’ai envie de faire d’autres choses, nous verrons !

Ton meilleur souvenir en tant que CM ?
Il y en a eu beaucoup ! En général quand je fais des dessins sur le sol, cela me permet d’avoir un vrai échange avec les visiteurs. Je leur propose des jeux où ils doivent trouver les personnages, ils participent et tentent de dessiner, je leur donne des anecdotes sur chaque personnage dessiné. L’un de mes meilleurs souvenirs reste le jour où j’ai croisé Tony Baxter (directeur artistique du parc) dans le parc. Il était tout seul et je suis aller le voir. On a parlé pendant une heure du parc ! Il était là pour les 20 ans de Disneyland Paris. Je l’ai revu encore, 2 jours après, il m’a reconnu et m’a proposé de venir avec lui lors de la visite guidée de Frontierland avec plusieurs cadres du parc. Certains ont dû se demander comment je le connaissais ! Un très bon moment.

Tu fais partie des Blue Nametags ( je suis pas sûre de l’appelation donc corrige moi si besoin ) peux-tu expliquer aux lecteurs ce que cela signifie ?
Les Legacy Award, c’est un programme de reconnaissance. Ce sont en fait des cast member qui font un dossier nommant un de leurs collègues et expliquant comment il contribue à « Créer, Rêver et Inspirer ». Il faut représenter au mieux la vision de Walt Disney. C’est la deuxième reconnaissance la plus importante après le Legends Award. Le dossier est ensuite étudié par un jury qui détermine si on mérite cette récompense. Un peu comme Miss France mais sans passer par l’étape bikini ! Ensuite, on a ce name tag bleu pour signifier que l’on a la vision de Walt Disney et qu’on se doit de suivre ses préceptes et ces valeurs. C’est valable dans tous les parcs Disney, je ne sais pas pour Tokyo par contre … D’ailleurs, c’était marrant de voir la différence entre Walt Disney World et Disneyland Paris la dernière fois que j’y suis allé. Là-bas, quand je montrais mon name tag bleu aux Cast Member, ils me félicitaient en me disant combien ils espèraient l’avoir eux aussi, ça m’a rendu assez fier.

Peux-tu nous en dire plus sur ton travail, ton rôle à Disneyland Paris ?
En tant qu’hôte de propreté, on doit s’assurer que le parc est propre et sûr, faire que tout soit clinquant. On s’occupe essentiellement du sol et des poubelles. On doit être efficace sur la propreté avant même que ce soit sale, être attentif aux enfants qui s’apprêtent à manger leur pop-corn, aller voir un fumeur et lui expliquer de fumer à l’espace fumeur avant qu’il ne jette sa cigarette au sol. On a le poste où on est le plus libre de nos mouvements et le plus ouvert aux visiteurs. Ce sont ces facettes qui me plaisent dans ce métier. On peut renseigner les guests sur toute leur visite, les revoir au cours de la journée, avoir une vision globale du land et de ce qui s’y passe dans la journée. Au delà de la propreté, nous avons un rôle d’information mais aussi de sécurité. On doit vérifier que les visiteurs ne grimpent pas sur les décors ou ont de mauvais comportements sur la voirie. J’ai ajouté une corde à mon arc, en faisant des dessins grâce à ma pelle et balayette, chose très fréquente dans les autres parcs Disney, mais pas présente à Disneyland Paris. J’en ai fait une animation supplémentaire. Bien sûr faut qu’avant tout le parc soit propre.

Tu commences à être connu dans la blogosphère Disney, on te voit souvent pour tes dessins au sol notamment ! C’est l’occasion de mettre un coup de projecteurs sur les CM du coup. Quel conseils donnerais-tu aux gens qui veulent travailler comme toi à Disneyland Paris ?
S’acharner ! J’avais passé mon entretien en avril 2011, on m’a dit que j’étais dans le vivier en juin 2011, j’ai eu une réponse pour un CDI le 5 décembre 2011 (anniversaire de Walt Disney, tiens, tiens) pour commencer le 11 décembre 2011. Et je vous avoue que d’août à décembre, j’appelais au moins une fois par semaine mon recruteur pour avoir des nouvelles. Le pauvre ! Mais ça valait le coup. Si vous vous en sentez capable et que vous voulez vraiment faire ça, allez y, surtout que Disneyland Paris a plus que besoin de gens passionnés prêt à faire du bon boulot ! C’est important !

Aujourd’hui, étant Cast et voyant l’envers du décor au quotidien, viens-tu encore sur les parcs en tant que guest à Disneyland Paris ?
Non. Les 6 premiers mois, j’y allais tout le temps pendant mes jours off, mais après je me rendais compte que quand j’y allais c’était comme si je travaillais encore. Depuis, je visite le parc uniquement quand il est vide, c’est mon petit privilège à moi. Donc maintenant parfois je me fais un rituel, quand je commence tôt, au lieu de prendre le bus pour aller à ma location, je passe par le parc vide mais avec la musique et les décors histoire de bien commencer la journée.

Sur un ton plus léger, quelles sont ton attraction, ta boutique, ton restaurant et ton hôtel favoris à Disneyand Paris ?
Mon attraction préférée est sans doute Pirates of the Caribbean, pour son immersion, son fort, sa file d’attente, son histoire, c’est presque l’attraction parfaite. Ma boutique préférée est Sir Mickey’s Boutique : j’adore les détails à l’intérieur et la beauté architecturale de l’extérieur avec son haricot magique. Je n’ai pas vraiment de restaurant préféré, mais en terme d’histoire et de décors, je choisirai Toad Hall Restaurant. Et mon hôtel favori est le Sequoia Lodge, surtout en hiver !!!

Pour finir, Disneyland Paris pour toi c’est … ?
Une destination qui a la plus forte marque au monde et qui doit en profiter.

On se voit au 25e anniversaire ?
Bien sûr, je ne sais pas si je serais toujours dans les équipes propreté mais je serais là !

Merci Ludovic pour cet entretien, ce fut super intéressant de voir ou tout du moins deviner Disneyland Paris du point de vue d’un Cast Member, vraiment !
Pour ma part, je vous donne rendez-vous mercredi prochain pour une nouvelle rencontre avec une personnalité Disney ! Soyez là !

Copyright © Hello Disneyland 2017 – Tous droits réservés – Reproduction partielle ou totale interdite sans l’accord préalable de Hello Disneyland.

 

Previous post

25 ans de Disneyland Paris : Hello Disneyland présente ...

Next post

Floride : profiter de votre voyage à Walt Disney World pour kiffer à Key West !

Maureen

Créatrice du site. Totalement accro à Disneyland Paris, rien n'y fait, j'y reviens toujours, et ce, depuis 1999. Bienvenue sur Hello Disneyland où je partage avec vous, chaque jour un peu de cette magie qui fait de Disneyland Paris, un lieu unique en Europe !

7 Commentaires

  1. Sylvie
    1 février 2017 at 14 h 34 min — Répondre

    Merci Ludovic et Maureen, très intéressant ce reportage !

  2. 1 février 2017 at 21 h 14 min — Répondre

    Cette nouvelle rubrique est géniale ! Merci à Ludovic et à toi !!

    • 2 février 2017 at 7 h 51 min — Répondre

      Génial, contente que ça vous plaise ! Ça me tenait à cœur depuis un moment j’avoue ^^

  3. Cedric
    1 février 2017 at 21 h 46 min — Répondre

    Super idée ces interviews ! Tu penses pouvoir faire celle d’Alain le magicien ?

    • 2 février 2017 at 7 h 51 min — Répondre

      Ce n’est pas prévu non 🙂

  4. Hako
    10 février 2017 at 17 h 44 min — Répondre

    Super boulot Maureen, CM au récit très intéressant.

  5. 3 mars 2017 at 15 h 32 min — Répondre

    Bravo Ludovic, en voilà un beau et…dur métier ! Ce n’est pas gai tout les jours de ramasser les crasses des autres…même dans un lieu aussi magique ! Mais je suppose que c’est cela qui sauve ! Vive Disneyland paris ! Merci Maureen pour ce beau témoignage.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.