Comme promis dans mon Vlog spécial Halloween, je vous ai préparé une nouvelle série d’articles qui plaira à coup sûr aux grands fans de Disneyland Paris. Cette fois-ci, je vous propose que l’on se penche sur les détails de notre resort préféré et plus particulièrement sur ses secrets … Chaque parc Disney regorge de petits détails qui participent à la magie du lieu et à l’immersion du visiteur. Nous allons détailler chaque land et ses secrets !

On commence tout de suite par le Parc Disneyland et cette semaine, je vous offre les secrets de Main Street USA !

Les petits détails secrets de Main Street USA

Main Street USA regorge de petits secrets, de clin d’oeil aux créateurs du parc et aux acteurs célèbres de la société Disney depuis ses débuts. Lorsque vous remontez la rue, levez les yeux, et prêtez attention aux détails ! Il y a tant de secrets intéressants à connaître et à découvrir dans cette rue inspirée de la rue principale de Marceline dans le Missouri, ville d’enfance de Walt Disney. Jugez plutôt :

promotions pass annuels disney prix

Main Street Station area :

• La zone des guichets à l’entrée principale du parc a pour thème le cinéma, c’est pourquoi les costumes des cast member font allusion à ceux des ouvreurs de salles de l’époque et le thème est renforcé par les tourniquets ainsi que les affiches sous Main Street Station.
• Les plafonds sont volontairement bas sous Main Street Station, avant d’entrer sur Town Square, afin de créer une sensation d’écrasement et ainsi avoir une sensation de grandeur du parc, une fois les arches passées.
• 225 000 ampoules servent à éclairer les façades de Main Street, U.S.A.
• L’un des trains de Railroad se nomme Eureka : c’est un hommage au cri que poussaient les chercheurs d’or au Far West lorsqu’ils trouvaient une pépite. Ses wagons portent des noms de villes de Californie : San Francisco, Los Angeles, Monterey, San Diego et Sacramento. Eureka, quatrième train du parc a d’ailleurs été ajouté aux trois premiers en juillet 1993. Sur le premier concept art présent dans City Hall, il n’y a d’ailleurs que les trois autres trains dessinés.
• On peut encore lire les lettres EDRR sur les barrières de la gare de Main Street. Ce sont les initiales de EuroDisneyland RailRoad, l’ancien nom de cette attraction.
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris
• Dans la gare de Main Street USA, chaque vitrail représente un land du parc. Visibles uniquement hors saison, lorsque les vitraux ne sont pas recouverts de décoration.
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris

Town Square area :

• Observez bien le bateau sur la fresque à gauche près de Storybook Store, vous verrez quelques silhouettes familières : le capitaine du Titanic et George, personnage principal du film de l’attraction Cinémagique. sur cette affiche sont représentées à la fois la Tour Eiffel et la Statue de la Liberté. Cette affiche se situant à proximité de l’entrée de Liberty Arcade, faisant ainsi le lien entre la France et les Etats-Unis.
• Le plan original de Disneyland Paris peut être consulté dans la boutique Storybook Store.
• Mieux encore, le plan prévisionnel avec les attractions la Belle et la Bête, la Petite Sirène ainsi que la forme originale de Space Mountain peut être aperçu dans Plaza East et Plaza West Boutiques !


• Entre les toilettes et le bâtiment Main Street Transportation Co., sur la droite en arrivant sur Town Square, il y a une affiche pour le médicament « Electric Bitters » de la compagnie « H.E. BUCKLEN & CO. » qui annonce « the great electric remedy positively cures all diseases of the stomach liver and kidneys biliousness general debility fever and ague and blood disorders », soit « le grand remède électrique qui guérit à coup sûr les maladies du foie, de l’estomac et des reins, des infections hépatiques, de la faiblesse générale, de la fièvre et des troubles sanguins ». Il s’agit d’un vrai remède proposé par l’entreprise basée à Chicago.
• L’architecture du bâtiment Main Street Transportation Co. reprend celle du château de Disneyland en Californie, premier parc Disney. Initialement, il était prévu de faire dans le bâtiment Main Street Transportation Co. une étable avec des chevaux ouverte au public. D’ailleurs, les chevaux de Main Street Horse-Drawn Streetcars portent tous un Name tag, soit un badge avec leur nom inscrit dessus.
• Main Street U.S.A. racontant l’histoire d’une ville, depuis les années 1890 jusqu’à 1920, les chevaux ont été progressivement remplacés par les voitures et il est donc possible de voir à la fois des chevaux et des voitures qui circulent dans le land.
• Devant le kiosque de Town Square est installée une plaque qui reprend le discours inaugural de Disneyland Paris prononcé le 12 avril 1992 par Michael Eisner.
• Le bâtiment abritant la boutique The Storybook Store a été construit en 1891 comme indiqué sur la façade. Il s’agit de l’année de décès du grand-père de Walt Disney, Kepple Elias Disney.

Bixby Brothers Area

• Au dessus de la boutique Bixby Brothers se trouve un cabinet dentaire. Tendez l’oreille pour entendre le docteur Bitz utiliser les élèves comme cobayes … Vous reconnaitrez facilement l’enseigne en forme de dent en or. Le nom du docteur de Dental School ( Dr Bitz ) est directement inspiré du nom d’Eddie Sotto, dont le nom complet est Eddie Sotto Bitz.
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris
• Au premier étage de la façade de Bixby Brothers, une fenêtre sur Main Street annonce un club de somnambulisme, dont le nom est fondu dans le logo qui représente une chouette
• Le cabinet Dental School précise « Dentists in Training: Licensed to use Laughing Gas », soit « Dentistes en formation : autorisés à utiliser du gaz hilarant », pratique réelle au début du 20ème siècle.
• Le bâtiment abritant Ribbons and Bows – Hat Shop ( Bixby Brothers ) est daté de 1895, année à partir de laquelle Elias Disney, le père de Walt Disney, commença à être – entre autres – entrepreneur dans le middle-west. Une telle référence existe dans le Parc Disneyland avec une vitrine sur le bâtiment Emporium sur laquelle il est inscrit « Elias Disney – Contractor – Est. 1895 ».
• A côté de la boutique Bixby Brothers, du côté du portail d’où sort la parade, se trouve le magasin Kitty Hawk Bicycle Shop, dont le nom fait référence à la ville de Caroline du Nord, Kitty Hawk, où les deux frères Orville et Wilbur Wright ont réussi le premier vol motorisé de l’histoire, le 17 décembre 1903, avec l’appareil baptisé Flyer. Une pancarte annonce d’ailleurs : « Closed / Flight testing » sur la porte du magasin Kitty Hawk Bicycle Shop, le magasin étant fermé car les frères sont partis faire des essais de vol.
• Au premier étage de la façade de Bixby Brothers, une fenêtre sur Main Street annonce une société de paléontologues, dont le nom est écrit de manière à représenter un dinosaure.
• Une fenêtre au-dessus de la façade de Bixby Brothers sur Main Street rend hommage à Bob Fitzpatrick, premier président directeur général de Disneyland Paris en le désignant comme tailleur, avec comme slogan « A fit for every occasion », soit « Un ajustement en chaque occasion ».
• Le bâtiment abritant le fire department, sur Town Square, est daté de 1888 année où les parents de Walt Disney se sont mariés et l’année de naissance de son frère ainé Herbert Arthur.

City Hall

• Au fond de City Hall se trouve un plan géant du parc qui est le premier concept art.
• A l’intérieur de City Hall, à gauche en entrant, il y a une photo de Walt Disney recevant la légion d’honneur en 1933.
• A l’intérieur toujours, une plaque des cast members de Tokyo Disneyland pour l’ouverture d’EuroDisney sur laquelle il est inscrit « EURODISNEY RESORT CAST Félicitations ! Congratulations ! 12th April 1992 From the Cast Of Tokyo Disneyland ».
• A l’extérieur de City Hall une plaque annonçant le jumelage de Disneyland Paris avec la ville de Dinant en Belgique depuis 2013.
• A City Hall, une plaque incite les parents perdus à venir attendre leurs enfants ici. Oui. Les parents perdus. Pour les enfants perdus, ça se passe du coté du Coin Bébés près de Central Plaza 😉

Allée principale

• Les bâtiments de Main Street USA sont conçus de sorte à nous donner l’impression en arrivant que le Château est bien plus loin qu’il ne l’est vraiment et à l’inverse que la sortie est toute proche depuis le Château !
• Il est possible d’écouter de drôles de conversations en décrochant le téléphone antique dans le couloir du Market House Deli. Il y a également un deuxième téléphone chez Dapper Dan’s Haircut les jours d’ouverture.
• Dans la boutique Cable Car Bake Shop, il y a un Cail-o-Scope. Il s’agit d’une amélioration du Kinetoscope de 1891 créé par Edison et Dickson, la différence étant la mise en place d’une fente pour pouvoir insérer de l’argent afin de voir le film. Dans ce modèle, il s’agit d’un film le tremblement de terre de 1906 à San Francisco. A côté du Cail-o-Scope dans Cable Car Bake Shop, il y a un pianolin. Les pianolins sont en fait des pianos mécaniques dans lesquels on insère des rouleaux de papiers troués afin de faire de la musique.
• Sur Main Street, il y a un petit renfoncement donnant sur la porte de l’agence de casting dirigée par Walter Elias Disney avec une de ses célèbres citations « It takes People to Make the Dream a Reality », soit « C’est aux personnes de faire de leur rêve une réalité ».
• Dans Market Street, près de Coffee Grinder, on peut entendre un élève se donner beaucoup de mal au piano !
• Toutes les plaques d’égouts au sol ont été offertes par les pompiers de grandes villes américaines comme New York ou Chicago. Le nom de la ville est lisible sur chaque plaque.
Lilly’s Boutique tient son nom du prénom de la femme de Walt Disney et à l’intérieur, vous verrez d’ailleurs plein de photos historiques du couple !
• Face à Lilly’s Boutique dans Disney & Co, admirez-vous dans des miroirs…déformants !
• Au centre de l’enseigne de Casey’s Corner se trouve un joueur de baseball qui s’avère être un anémomètre, outil servant à mesurer la force du vent. Utile pour le baseball n’est-ce pas ?
• La date sur le bâtiment de Disney & Co ( June 24, 1893 ) est en fait la date de naissance de Roy O. Disney, frère de Walt Disney. Le nom du bâtiment est R.O.D.BLDG soit le Roy Oliver Disney Building en toutes lettres !
• Les boutiques et restaurant de Main Street sont volontairement disposés afin d’alterner les lieux tantôt « masculin », tantôt « féminin ». Ainsi, Casey’s Corner fait par exemple face à The Gibson Girl Ice Cream Parlour et Cable Car Bake Shop à Disney & Co.

New Century Notions – Flora’s Unique Boutique
• Il y a un combiné téléphonique à gauche en entrant dans la boutique New Century Notions – Flora’s Unique Boutique, sur le mur face aux caisses, duquel les guests peuvent (a priori) écouter la conversation des habitants de Main Street U.S.A.
• Une fenêtre au-dessus de New Century Notions – Flora’s Unique Boutique annonce le Dr Edmund Chilton, qui est l’un des personnages du film de 1960 « Pollyanna » produit par Walt Disney Productions.
• Le nom de la boutique New Century Notions – Flora’s Unique Boutique ferait référence à la mère de Walt Disney, Flora.

Boardwalk Candy Palace area
• Dans la boutique Boardwalk Candy Palace, l’une des colonnes de bonbons de verre est moins lumineuse que les autres : c’est parce qu’au moment de l’élaboration des colonnes, certains bonbons se sont avérés être opaque au lieu de transparents. Ils ont été rassemblés dans une seule colonne mais laissent moins passer la lumière que les autres …
• Le bâtiment dans lequel se trouve la boutique Boardwalk Candy Palace se nomme Tilyou, en hommage à George Tilyou, fondateur du parc Coney Island à New York.
• Le nom de la boutique Harrington’s Fine China and Porcelains vient du nom de la tante très huppée du film « Pollyanna ».
• Dans le magasin Harrington’s, la coupole a une acoustique particulière : vous pouvez entendre la discussion d’une personne située de l’autre côté de la caisse centrale, comme si vous étiez à quelques centimètres l’une de l’autre ! Au sol, des carreaux de couleurs différentes marquent l’emplacement idéal.

Walt’s – an American Restaurant
• Sur les clés des lampes à gaz du restaurant Walt’s – An American restaurant, il y a le logo de Walt Disney qui figurait sur les ferrures de son appartement de Disneyland.
• Comme indiqué sur la façade de Walt’s – An American Restaurant, le restaurant a ouvert en 1901 à Chicago, soit l’année et la ville de naissance de Walt Disney.
• Le restaurant Walt’s est situé 1401 Flower Street : clin d’oeil à l’adresse de Walt Disney Imagineering.

Liberty & Discovery Arcade

• On peut voir la tête de la statue de la liberté à l’angle de chacune des arcades de Liberty Arcade.
• Tout près de Dapper Dan’s Haircut se trouve Liberty Arcade mais saviez-vous qu’en pénétrant dans la petite salle cachée derrière les grands rideaux rouges, vous pouviez revivre l’inauguration de la Statue de la Liberté à New York ? Cette « attraction » est signalée sur le plan d’ailleurs, mais très peu de visiteurs s’y arrêtent ou la trouvent.
• La Marseillaise est jouée dans l’attraction Statue of Liberty Tableau, permettant ainsi à Disney de respecter une clause de sa convention passée avec l’état Français qui demandait à ce que l’hymne soit entendu sur le parc.
• Au-dessus de l’entrée de Liberty Arcade dans Flower Street il y a un vitrail représentant la Statue de la Liberté avec un vitrail représentant le drapeau des Etats-Unis d’un côté et celui de la France de l’autre côté avec l’année 1886 indiquée, année où elle fut dévoilée.
• L’objectif de Discovery Arcade est de faire la transition entre le « passé » de Main Street U.S.A. et « l’avenir » de Discoveryland.
• A droite de l’entrée de Discovery Arcade, il y a une publicité annonçant « The ‘Tasker’ Skating shoe – Sent to any part of the United States for $3.00 – Manufactured by H. & F.H. Tasker, 991 & 993 Fulton Street », soit « Les patins à roulettes de chez Tasker – Envoyés à travers tous les États-Unis pour 3$ – Fabriqués par by H. et F.H. Tasker, 991 & 993 Fulton Street ». Tasker était une compagnie qui a réellement existé et était établi au 991 & 993 Fulton Street à Brooklyn qui s’annonçait comme « distributeurs de chaussures » sur leur tract.
• On peut voir l’Homme de Vitruve de Léonard de Vinci à l’angle de chacune des arcades de Discovery Arcade.
• Les 52 maquettes exposées dans Discovery Arcade sont des pièces originales issues de la plus grande collection mondiale d’un milliardaire américain regroupant des maquettes du Bureau américain des brevets datant de 1790 à 1907, année où elles ont été vendues.
• Exclusives à Paris à cause de son climat capricieux, les deux arcades ont été construites afin de proposer des espaces couverts, et laisser Main Street ouvert.

Emporium

• En levant les yeux dans Emporium, vous pourrez voir de petits paniers circuler le long de rails au plafond. C’est un système rappelant le procédé utilisé à l’époque où les employés n’étaient pas autorisés à manipuler de la monnaie et envoyaient les paiements directement dans les bureaux plus haut.
• Il n’y a que 48 étoiles sur le drapeau américain au dessus d’Emporium car à l’époque dont est inspirée Main Street USA, Hawaï et l’Alaska n’étaient pas encore des états américains.
• A Emporium, derrière les caisses on peut voir sur les fresques représentant une rue animé, les silhouettes de Mickey, Donald et Dingos dessinés.
Emporium Disneyland Paris Boutique
• Sur l’affiche présentant la boutique Emporium de Californie dans la boutique Emporium, il est indiqué que le propriétaire du magasin est Walt Disney.
• Sur l’affiche présentant la boutique Emporium de Californie, la date d’ouverture est 1855, soit 100 avant l’ouverture de Disneyland, parc d’Anaheim en Californie.
• Sur l’affiche présentant la boutique Emporium de Floride, la date d’ouverture est 1871, soit 100 avant l’ouverture de Walt Disney World, parc d’Orlando en Floride.
• Sur le dôme de la boutique Emporium, un hommage est rendu aux aventuriers américains venus d’Europe (Telsa, Edison, Ford, etc.).
• Le bâtiment abritant la boutique Emporium date de 1892, soit 100 avant l’ouverture d’Euro Disney, comme indiqué sur la façade mais également à côté d’une entrée sur Main Street.
• A l’extérieur d’Emporium, sur les vitres de l’étage, on apprend que Pongo est pompier volontaire !
• Dans Dapper Dan’s Haircut, vous verrez une étagère avec des tasses au nom de leur propriétaire, comme dans le temps où chaque client avait sa propre tasse lorsqu’il allait chez le barbier. L’ensemble du mobilier et des accessoires du salon Dapper Dan’s Hair Cuts sont authentiques et ont été achetés à un barbier de Chicago qui partait à la retraite au moment de la création du parc.
• A l’extérieur de Dapper Dan’s Haircut, le barbier de Main Street USA se trouve un miroir où sont dessinés des moustaches pour vous imaginer avec une moustache du siècle dernier. Bon, j’ai essayé de faire un selfie, ça ne marche pas super bien mais le reflet marche assez bien en revanche !
Dapper Dan’s Hair Cuts Coiffeur Disneyland Paris


Main Street Motors area

• On dit qu’à l’étage de Main Street Motors, le chien de l’agence de détective aboie très souvent …
• Au sommet de Main Street Motors, une publicité particulière fait figurer une tasse en relief et en observant bien, certains jours, vous pourrez la voir fumer. Un café chaud ?
• Toujours près de Main Street Motors, vous verrez au sol une petite plaque commémorative rendant hommage au père de Walt Disney : Elias Disney – Contractor 1901. Il s’agit d’un hommage au père de Walt qui l’année de la naissance de Walt Disney ( 1901 ) était en 1901, maître d’ouvrage. Il existe plusieurs plaques à son nom sur le parc, chacune avec un métier différent car Elias a exercé plusieurs activités.
• L’histoire de Main Street U.S.A. s’étalant jusque dans les années 1920, cela correspond à l’époque des premières pompes à essence, et il y en a une devant la boutique Main Street Motors qui fait des bulles de temps en temps.

Main Street Motors était à l’ouverture de Disneyland Paris et pendant plusieurs années un véritable petit musée de l’automobile qui exposait 3 superbes voitures et une moto du début des années 1900, ainsi que plusieurs pièces de collection très anciennes ( publicité, pièces détachées, plaques …etc ) Il ne reste aujourd’hui qu’une voiture de 1911 exposée en vitrine et les pièces de collection conservées à titre décoratif sur les murs et les hauteurs de la boutique.
• Il y a une horloge à l’entrée de la boutique Main Street Motors, sur le gauche en entrant, où le cadran est à l’envers, puisque les heures sont dans l’ordre décroissant.
• Il y a une pension de famille, du nom de Beulah, au 1221 B Market Street, à côté du snack The Coffee Grinder, et Beulah est le nom de la ville dans le film « L’été Magique » des productions Disney sorti en 1963.
• Les locataires de cette pension sont : W. Winfield, WM. Bobbin, N. Bly, H.M. Sanders, P. Godey, « Vacancy », « Harmony Bob », J. Junkmeyer, R. Sherwood, M.D. Ces deux derniers étaient respectivement, premier éditeur de la revue Disneyland Newspaper en 1955 et un docteur, comme l’atteste les initiales M.D. pour Medicinæ Doctor, qui fut le premier à commander un dessin au jeune Walt Disney et Godey fait référence à un magazine de mode féminin, nommé Godey’s Lady’s Book créé en 1830.

Casey’s Corner area

• Le piano droit d’où provient la musique dans le restaurant Casey’s Corner est d’époque et volontairement mal accordé.
• Sur le menu du restaurant Casey’s Corner, au-dessus du comptoir en face de l’entrée principale, il y a un joueur de base-ball dont la batte bouge.
• Dans le restaurant Casey’s Corner, il y a écrit une citation de Jacques Barzun « Whoever wants to know the heart and mind of America had better learn baseball », soit « Quiconque veut connaître l’esprit et le cœur de l’Amérique, ferait mieux d’apprendre le base-ball ».
• Le nom et l’inspiration du restaurant Casey’s Corner proviennent d’un poème de l’américain Ernest L. Taylor « Casey et the Bat », publié en 1888, date d’inauguration du Casey’s Corner comme indiqué sur la façade.
• Au premier étage du restaurant Casey’s Corner, une fenêtre rend hommage à Jake Norworth & Albert Von Tilzer, qui sont les paroliers et musiciens de la chanson « Take me to the ball game », traditionnellement chantée durant les matchs de base-ball, avec le slogan « J. Norworth & A. Von Tilzer, Songwriters – Take Me Out To The Ball Game – Now Available in Sheet Music », soit « J. Norworth & A. Von Tilzer, Songwriters – Take Me Out To The Ball Game – Désormais disponible en partition ».
• L’une des façades du restaurant Casey’s Corner, côté Central Plaza, s’appelle le « Doubleday building » fondé en 1888. Abner Doubleday est célèbre pour avoir été crédité de l’invention du baseball.

Central Plaza Area

• Sur Main Street USA, côté gauche quand vous faites face au Château, vous trouverez plusieurs boîtes aux lettres ( près de Storybook Store et près de Disney & Co ). N’hésitez pas à y déposer vos cartes postales timbrées pour un souvenir unique ! En revanche, elles ne sont désormais plus oblitéré avec le tampon de Disneyland Paris.
• Après Edison Street, ( le croisement à la sortie de Emporium face au restaurant Market House Deli ) les lampadaires sont électriques alors que les précédents fonctionnent au gaz. Thomas Edison, inventeur de l’ampoule électrique est passé par là. Edison Street, Thomas Edison, vous voyez quoi.

• A l’aide d’un téléobjectif ou d’une vue de pilote d’élite, vous apercevrez des escargots sur les toits du Château de la Belle au Bois Dormant. C’est un hommage à la Bourgogne.
• Tendez l’oreille en arrivant près du restaurant Plaza Gardens, vous entendrez peut-être Dingo pousser la chansonnette et se brosser les dents !
• A droite de l’entrée de Liberty Arcade, côté Central Plaza, il y a une publicité annonçant « Dr Beardsley’s Camels Hair – Health Underwear », soit « Les vêtements en poil de chameau du Dr Beardsley – des sous-vêtements hygiéniques ». Aubrey Beardsley était un graveur et illustrateur britannique dont une des œuvres majeures est son travail accompli sur Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier pour lequel il utilisa un vêtement en poil de chameau.

Qui se cache derrière les fenêtres de Main Street USA ?

Town Square Area
• Une vitrine au-dessus de Ribbons & Bows – Hat Shop annonce un cabinet d’experts de la productivité, « Efficiency experts », avec les experts Thor Degelmann, Pierre Janier et David Kanally, dont le slogan est « Are you readind this fast enough ? », soit « Lisez-vous cela suffisamment vite ? », avec une montre en symbole. Degelmann et Janier sont d’anciens responsables des ressources humaines d’Euro Disney.
• Au premier étage de la façade de Bixby Brothers, une fenêtre sur Flower Street annonce le cabinet des avocats Joe Shapiro et Stephen Juge qui s’occupe de la délivrance de testaments, brevets et réclamations, tout en rejetant les réclamations « Patents / Wills / Claims – No claims ». Juge était notamment le vice-président et conseiller général de Disneyland Paris et Shapiro était le conseiller général et négociateur principale pour les plans de négociations du parc. Initialement, ce cabinet comportait 3 avocats, le troisième étant Andrew Hibbert, ancien conseiller général également sur le parc, mais il n’est plus cité sur la fenêtre.
• Au premier étage de la façade de Bixby Brothers, une fenêtre sur Flower Street annonce des cours de danse de la compagnie Xavier’s Danse Studio et il est possible d’entendre des sons de ce cours. Le nom de cette compagnie fait référence au court métrage des studios Disney sorti en 1953 « L’Art de la danse » dont l’école de danse s’appelle « Atencio’s School of Dance » en référence à l’Imagineer Xavier Atencio.
• Une fenêtre au-dessus de l’entrée de New Century Notions – Flora’s Unique Boutique annonce un bureau pour prendre des cours de langue avec Fred Benckenstein et Mickey Steinberg avec le slogan « We’ll teach you to speak american […] », soit « Nous vous apprendrons à parler américain […] ». Benckenstein et Steinberg étaient respectivement vice-président et président de Walt Disney Imagineering pour Euro Disneyland.
• Le « cabinet de dentistes » du Docteur Bitz, situé au-dessus du magasin Bixby Brothers et accessible par un escalier dont le slogan est Our Business Is To Make You Smile accueille 5 assistants en formation, qui sont en fait les 5 directeurs artistiques du parc : Jeff Burke ( Frontierland ), Tim Delaney ( Discoveryland ),Tom Morris ( Fantasyland ), Eddie Sotto ( Main Street, USA ), Chris Tietz ( Adventureland ).
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris

• Au dessus de Disney Clothiers, l’entreprise Town Square Taxidermy est tenue par Sam Hutchins et Claudine Reynes. Sam Hutchins est l’ancien directeur du merchandising d’Euro Disneyland.

Main Street Motors Area
• Sur la façade la boutique Disney’s Clothiers, il y a une publicité sur laquelle il est indiqué « Tomlinson’s stove polish ». David Tomlinson était un acteur anglais qui a joué dans plusieurs films produits par Disney, dont « Mary Poppins » et « L’Apprentie Sorcière ».
• Face à Emporium, le journal Main Street Gazette emploie 2 journalistes très spéciaux : Marty Sklar et Tony Baxter « We print the news before it hapens » . Marty Sklar fut le président de Walt Disney Imagineering jusqu’à 2006 et Baxter est le créateur de quelques attractions mythiques comme Big Thunder Mountain et Splash Mountain mais surtout le superviseur artistique du parc Disneyland.
• Une fenêtre au premier étage de Main Street Motors sur Market Street, au-dessus du marchand de journaux Newsstand, annonce l’agence The Third Eye dont les détectives sont John Larsen et Gérard Degonse, ce dernier a été le vice-président financier d’Euro Disney SCA.
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris

• Une fenêtre de Main Street Gazette rend hommage à Mark Feary et Ron Kollen, respectivement vice-président du marketing et directeur de la publicité pour le parc, avec le slogan « Main Street Gazette – Classified Department – We Demonstrate the Highest Regard for Truth In Advertising – Honest – Mark Feary, Ron Kollen », soit « Main Street Gazette – Département classé – Nous démontrons avec honnêteté la plus haute considération pour la vérité dans la publicité – Mark Feary, Ron Kollen».
• Une autre rend hommage à Jean-Marie Gerbeaux et Tom Elrod, respectivement vice-président de la communication et vice-président du marketing pour Disney Attractions, avec le slogan « Main Street Gazette – Advertisers Welcomed – Publicity Experts At Your Service! – Jean-Marie Gerbeaux, Tom Elrod », soit « Main Street Gazette – Annonceurs autorisés – Experts de la publicité à votre service ! – Jean-Marie Gerbeaux, Tom Elrod ».
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris

Emporium area
• A l’extérieur d’Emporium, les fenêtres mentionnent le Main Street Marching Band dirigé par Michael Eisner et Frank Wells. En 1992, Michael Eisner était le PDG de la Walt Disney Company et Franck Wells était son Président Directeur Executif depuis 1984. Clin d’oeil à cette date : le “ Leading the parade since 1884” (pour mieux coller à l’époque dont Main Street USA est inspirée ). D’ailleurs, une phrase indique qu’ils travaillent pendant que les gens s’amusent à siffloter, clin d’oeil à la célèbre chanson de Blanche-Neige et les Sept Nains “Siffler en travaillant”.
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris

• Une fenêtre au premier étage de la boutique Emporium, au-dessus de l’entrée sur Town Square annonce le département des pompiers de Main Street, avec le slogan « Putting out fires before they start », soit « Éteindre les incendies avant qu’ils ne commencent » et comme mascotte, Pongo, le dalmatien du dessin animé « Les 101 dalmatiens ». Il s’agit d’une référence au fait que les dalmatiens sont connus comme étant la mascotte des pompiers, surtout aux États-Unis. Les pompiers volontaires sont Jeff Burton, Tony Catton, Rick Girdley, Paul La France, David Todd et John Verity. Toutes ces personnes sont des Imagineers membres du l’équipe projet pour la construction du parc.
• Une fenêtre au premier étage de la boutique Emporium, sur le bâtiment situé à droite de l’entrée de Liberty Arcade sur Town Square annonce l’école de cuisine française « La Crème de la Crème » spécialisée dans l’art de la finesse, avec les professeurs Howard Gevertz, ancien responsable de la restauration sur le parc, et Dave Vermeulen.
• Le bâtiment abritant une des entrées de la boutique Emporium, située sur Main Street avant la façade de Bixby Brothers, est daté de 1896, année de décès de l’arrière-grand-mère de Walt Disney, Maria Swan.

Market House Deli Area
• Au premier étage du bâtiment à côté du restaurant Market House Deli dans Market Street, une fenêtre rend hommage à Spin Evans et Martin « Marty » Markham, personnages de la série télévision « Spin and Marty » produit par Walt Disney, avec le slogan « Evans and Markham Advertising – Products Tested », soit « Publicitaires Evans et Markham – Produits testés ».
• Au premier étage du bâtiment à côté du restaurant Market House Deli dans Market Street, une fenêtre rend hommage à Digby Popham, personnage du film « Summer Magic », produit en 1963 par Walt Disney Productions, avec le slogan « Digby’s Messenger Service », soit « Service de messagerie de Digby ».
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris

• Depuis 1993, l’école de musique Top Brass Band Instrument rend hommage deux professeurs bien particuliers : Philippe Bourguignon et Steve Burke, respectivement PDG et DG d’Eurodisney à cette époque.
•Market House Deli ( étage ) : deux fenêtres donnant sur Main Street rendent hommage au Docteur Sherwood « General Medicine & Surgery », soit « Médecine générale & chirurgie ». Le Dr Sherwood fut le premier à commander un dessin au jeune Walt Disney.
• Market House Deli ( étage ) : une fenêtre donnant sur Main Street annonce l’agence de voyage Nellie Bly « Nellie Bly Travel Agency – Rail / Land / Sea », avec le slogan « Book Passage Around the World or Around the Corner », soit « Réserver une traversée à travers le monde ou au coin de la rue ». Nellie Bly était une journaliste américaine, première femme a réalisé un tour du monde sans être accompagnée par un homme.
• Market House Deli ( étage ) : une fenêtre donnant sur Main Street annonce la compagnie de chemins de fer « Carolwood Pacific » avec le slogan « The biggest little railroad in the world », soit « Le plus grand des chemins de fer miniatures du monde ». Carolwood Pacific Railroad est le nom du chemin de fer miniature construit par Walt Disney dans son jardin
• Market House Deli ( étage ) : une fenêtre sur Market Street annonce la compagnie « Euro Disneyland RailRoad – Main Street U.S.A.», avec le slogan « We know how to let off steam », soit « Nous savons comment faire retomber la pression » dont les ingénieurs, chauffeurs et chefs de train sont Dave Spencer et Orlando Ferrante, respectivement ancien président et vice-président de la production et l’installation des attractions pour la parc, et Wayne Jackson et Tim Kelley, deux Imagineers avec notamment Kelley qui travailla sur le parc Disneyland Paris.
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris
• Market House Deli ( étage ) : une fenêtre sur Market Street rend hommage à Merlin Jones, héros du film « The Misadventures of Merlin Jones » de Walt Disney Pictures sorti en 1964, avec le slogan « M. Jones Electronics – Edison Talking Machines», soit « M. Jones Electronics – Les machines parlantes d’Edison ».
• Market House Deli ( étage ) : une fenêtre annonce l’entreprise Miracle Construction Co de Bill Gair, Bob Smith et Bud Stack, avec le slogan « If it’s on time, it’s a miracle », soit « Si c’est livré à temps, c’est un miracle ». Gair est l’ancien Directeur de la gestion des installations d’Euro Disney.
Intense Travelling Production crédite quant à elle Eric Van Dijk et Jean-Luc Choplin respectivement Imagineer et Directeur artistique des divertissements et spectacles du parc jusqu’à 1995.
• Enfin, le voyant Dick Nunis de renommée internationale ( world famous psychic ) et consultant rend hommage à Dick Nunis vice-président exécutif de Walt Disney Attractions et en charge de la supervision du parc Disneyland. Il voit tout et sait tout on vous dit 🙂

Boardwalk Candy Palace Area
• La compagnie Pyewacket Cruise Lines dont le capitaine est Roy Edward Disney rend hommage à la passion de Roy E. Disney pour la voile. Pyewacket étant le nom du navire qu’il a fait construire en 2004. For a day you will treasure, book a cruise, it’s a pleasure !
• Walt et Roy O. Disney sont quant à eux mentionnés sur une fenêtre au-dessus de Boardwalk Candy Palace : « Deux frères, rêveurs et faiseurs ; si nous pouvons le rêver, nous pouvons le faire ! – Roy O. Disney & Walt Disney : Fondateurs et Partenaires ». ( vu dans le vlog Halloween 2016 )
• Plus loin, les conseillers en investissements Frosgren & Green vous conseillent de placer votre argent là où se trouve la souris. Put your money where the mouse is. : John Forsgren et Judson Green occupèrent respectivement les postes de chargés des finances puis vice-président d’Euro Disney SCA et de directeur financier de Walt Disney Attractions … Tiens donc !
• Enfin, le Dr Jim Cora dont les opérations promettent de vous « réparer » Our operations will keep you in stitches était en fait chargé des négociations avec l’état français au sujet d’Euro Disney Resortaprès avoir formé, recruté des cast members en Californie, en Floride et avoir travaillé à Tokyo Disneyland.

Cable Car Bake Shop area
• Une fenêtre au-dessus de l’entrée de Cable Car Bake Shop sur Main Street annonce une école de charme, avec les instructeurs Steve Lewelling, Hanny Varma et Malcolm Ross, avec l’annonce « We’ll Make Your Guests Feel Like VIPS », soit « Nous ferons vos invités se sentir comme des VIP ». Lewelling est un ancien vice-président en charge des opérations de la division internationale des parcs à thèmes, Varma est l’ancien directeur général « Resorts », responsable du complexe hôtelier, du camping-caravaning, du centre de divertissement Festival Disney et de la division ventes et Ross est l’ancien directeur de Euro Disney S.C.A.
• Une fenêtre au-dessus de l’entrée de Cable Car Bake Shop sur Main Street annonce la « Society of Arts & Craftsmen », soit la « Société des arts et des Artisans », avec comme agents Ron Esposito, Skip Lange et John Olson, respectivement ancien vice-président créatif à la Walt Disney Imagineering, directeur artistique pour Disneyland Paris et ancien directeur artistique chez Walt Disney Imagineering. La société a pour slogan « We’ll Make Your MOLEHILL INTO A MOUNTAIN », soit une référence au proverbe « Make a mountain out of a molehill » qui signifie que l’on exagère de manière dramatique une situation. Le slogan pourrait donc se traduire par « Nous dédramatiserons vos difficultés ».
Secrets Main Street USA - Disneyland Paris

Voilà, j’espère que cette première liste de secrets vous aura plu, que vous vous amuserez comme moi à la chercher lors de votre prochaine visite ! Je vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour la suite de cette série qui promet d’être longue et d’ici là, n’hésitez pas à apporter vos secrets inédits également, je mettrais cette liste à jour avec plaisir !

Sources :
Windows on the World
Disneyland Paris : de l’esquisse à la création
Disney et la France : les vingt ans d’Eurodisneyland – Sébastien Roffat
Disney Central Plaza
Secret Disney Fan
Hello Disneyland
Merci également à Guillaume pour son aide précieuse sur le sujet !

Copyright © Hello Disneyland 2017 – Tous droits réservés – Reproduction interdite

 

Previous post

Un rêve à vivre : l'offre restaurant Premium du Disneyland Hotel

Next post

[VLOG] Noël 2016 à Disneyland Paris : celle qui avait oublié son passeport annuel

Maureen

Créatrice du site. Totalement accro à Disneyland Paris, rien n'y fait, j'y reviens toujours, et ce, depuis 1999. Bienvenue sur Hello Disneyland où je partage avec vous, chaque jour un peu de cette magie qui fait de Disneyland Paris, un lieu unique en Europe !

3 Commentaires

  1. Solene
    17 novembre 2016 at 18 h 42 min — Répondre

    Merci beaucoup Maureen pour cet article! Moi qui croyait être incollable j’ai encore appris plein de nouvelles choses!
    Continue à nous faire rêver, c’est génial! Merci

  2. Romain
    19 août 2017 at 12 h 32 min — Répondre

    Bonjour! Je suis un nouveau guest sur Disney land je suit votre site depuis peu mais je tiens à vous féliciter vous avez un site super et en plus il est rempli d’astuces.
    Encore félicitations et bravo

  3. Alexiane
    19 avril 2018 at 14 h 47 min — Répondre

    Félicitations pour ce travail de fourmi tous ces détails rendent Disneyland Paris encore plus magique ! ton site est un trésor pour la fan de Disney que je suis !!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.